Frau liegt auf dem Sofa

Remèdes anti-refroidissement pour femmes enceintes

Si vous avez pris froid malgré toutes vos précautions, ça ne veut pas dire qu’en tant que future maman, vous ne pouvez rien faire du tout contre les  symptômes désagréables. Commencez par des remèdes maison  inoffensifs, par ex. l’inhalation de vapeur chaude, éventuellement avec un peu d’huile essentielle. Une crème pour la poitrine ou le nez, enrichie d’angélique, de thym ou de marjolaine, agit contre le nez bouché ou les toux tenaces. Si ça ne marche pas, vous pouvez aussi prendre certains médicaments, comme le paracétamol (par ex. Dafalgan, Ben-u-ron) pour faire baisser la fièvre. Mais demandez toujours conseil à votre médecin ou pharmacien auparavant!

En général, il est important de boire beaucoup, de préférence des boissons chaudes. Cela compense la perte de liquides par la transpiration et permet de mieux fluidifier le mucus. Les femmes enceintes recourent volontiers aux préparations d’herbes. Mais attention: pour de nombreuses herbes à thé, on manque d’informations pour pouvoir définir les risques et surtout les limites de toxicité pour la mère et l’enfant. Les tisanes de fruits (cynorhodon, tilleul et fleurs de sureau) sont sans danger. Vous pouvez aussi boire du jus de citron frais, pur ou dilué à l’eau chaude. Le bon vieux lait au miel est lui aussi bénéfique.

Une méthode naturelle souvent efficace pour faire baisser la fièvre: les compresses de mollets et les chaussettes au vinaigre. Agréables aussi: les bains anti-refroidissement aux huiles essentielles, par ex. de thym ou d’épineux. Mais si vous avez de la fièvre, évitez les bains chauds, ils ne servent à rien et peuvent même augmenter dangereusement votre température.

Voici nos conseils détaillés 

Last update : 31-10-16, BH / AS

loading