Frau mit Fieberthermometer in der Hand

Fièvre, refroidissement et infection grippale

Les causes les plus fréquentes de la fièvre sont un refroidissement (rhume) ou une infection grippale. Ce terme désigne les infections virales du nez et de la gorge. Mais une infection grippale affaiblit le corps nettement plus qu’un simple rhume et est associée notamment à la fièvre et/ou aux frissons, à des maux de tête ou des articulations, un enrouement, la toux, une inflammation de la gorge (angine), des maux d’oreille ou même des nausées. Mais il ne faut pas la confondre avec la vraie grippe (Influenza).

Les femmes enceintes attrapent aussi facilement des infections respiratoires que les autres, peut-être encore plus car leurs défenses immunitaires sont un peu diminuées. Normalement, les maladies fiévreuses n’ont aucune conséquence pour l’enfant. Cependant, un refroidissement sévère avec beaucoup de fièvre augmente le risque de fausse couche ou de travail prématuré. Il existe aussi des indices d'une augmentation légère du taux de malformations en cas de forte fièvre pendant une période prolongée au début de la grossesse. Pour des raisons de sécurité, les femmes au premier trimestre de grossesse devraient donc éviter les personnes qui font une forte fièvre, surtout les enfants.

Protégez-vous des contaminations en renforçant vos défenses. Il est important d'avoir une alimentation riche en vitamines avec beaucoup d'agrumes et de légumes et peu de graisse, et beaucoup d’exercice à l’air frais. Les femmes enceintes font partie des personnes à qui on recommande le vaccin contre la grippe.

Des saunas réguliers (autorisés aussi pendant la grossesse!) ou des douches chaud/froid ont aussi un effet positif. Un remède maison qui a fait ses preuves est un bain de pieds avec la température qui augmente lentement. Il réchauffe progressivement le corps et augmente l’irrigation des voies respiratoires supérieures. L’eau devrait atteindre le milieu des mollets. Pour le bain de pied, asseyez-vous sur une surface agréablement chaude. L'eau devrait faire 35 à 36 degrés Celsius pour commencer; ajoutez toutes les 2-3 de l’eau chaude jusqu’à atteindre 41 degrés Celsius. 15 minutes suffisent, ensuite séchez-vous bien, mettez des chaussettes épaisses, bougez un peu ou allez vous coucher! Toutefois, le bain de pieds est moins indiqué juste avant d’aller au lit, car il stimule fortement la circulation dans les voies respiratoires supérieures et peut vous voler le sommeil.

En hiver, un humidificateur d’air peut contrecarrer le climat intérieur sec dû aux chauffages. Et habillez-vous toujours chaudement! C'est particulièrement important d’avoir les pieds au chaud et au sec. Les chaussettes en coton et en laine sont plus chaudes que les synthétiques. Quand tout le monde tousse et éternue, mettez-vous à l’abri. À la période des refroidissements, évitez les bonjours trop chaleureux, bises, bisous et câlins.

Pour la prévention, on utilise volontiers l’échinacée (Echinacea purpurea). Mais les spécialistes de l’OMS déconseillent l’utilisation de l’extrait d’échinacée comme prévention de la grippe chez les femmes enceintes et les enfants en bas âge. À faible dose, il est utilisé en application locale contre les maux de gorge chez la femme enceinte (Echinadoron), mais pas pour la prévention.

Une femme enceinte qui souffre de symptômes de refroidissement peut tout à fait se traiter avec des remèdes maison et certains médicaments. Mais elle doit toujours demander conseil à son médecin ou pharmacien et ne pas prendre de son chef n’importe quels médicaments.

Vous trouverez ici des informations sur les «boutons de fièvre» (herpès labial).

Que faire contre le rhume pendant la grossesse?

Comment traiter un refroidissement pendant la grossesse.

Que faire contre la toux pendant la grossesse?

Newsticker

Humidifier l’air contre les virus de grippe: Bien que le virus de la grippe se transmette par gouttelettes, l’air humide réduit probablement le risque d’infection. Le nombre de virus est identique, mais ils sont beaucoup plus infectieux quand l’air est sec. La différence était impressionnante surtout pour les gouttelettes de moins d'un micromètre, qui pénétraient jusqu’au fond des voies respiratoires à l’inspiration. L’air sec en hiver augmente donc encore le risque de contamination. (Newsticker, 8.3.2013)

Restez au chaud: les refroidissements fréquents de la future maman pourraient augmenter le risque d'asthme de l’enfant. C'est le résultat d'une étude munichoise menée auprès de familles souffrant d'asthme. Les enfants de femmes qui se rappelaient avoir trois refroidissements ou plus étaient plus de deux fois plus nombreux à avoir un asthme bronchique à l’âge de 5 ans. L’étude ne permet pas de conclure si c’est la protection contre les refroidissements pendant la grossesse ou le vaccin contre la grippe désormais recommandé qui ont permis de prévenir les affections allergiques chez l'enfant. (swissmom Newsticker, 28/02/2014)

Refroidissement et froid: les refroidissements battent leur plein en hiver, mais est-ce que c'est vraiment bêtement dû au froid? Absolument, selon des scientifiques de l’université de Yale. En effet, les réactions immunitaires aux germes du rhume, en général des rhinovirus qui s’installent dans la muqueuse du nez et de la gorge, sont affaiblies par temps froid. Les virus sont plus à l’aise et peuvent se multiplier mieux. Par contre, par temps chaud, ils nous affectent moins, car le système immunitaire les tient en échec. Les scientifiques ont examiné des cellules de muqueuses infectées par des virus à 33 degrés, ce qui correspond à un nez froid, et à 37 degrés (température normale du corps). «S’habiller chaudement» est donc un bon conseil! (swissmom Newsticker, 16/10/2015)

Last update : 07-10-19, BH

loading