Alles, was ansteckend ist

Maladies infectieuses et grossesse

À cause des changements hormonaux, les femmes enceintes ont des défenses immunitaires réduites et sont plus sensibles aux infections. Mieux vaut prévenir que guérir. Quand c'est possible, évitez les gens visiblement malades.

Les maladies et/ou infections contagieuses peuvent devenir dangereuses, surtout pour les femmes enceintes et leur petit passager. Et ce n’est pas seulement le cas des maladies sexuellement transmissibles comme la syphilis et la gonorrhée. Des maladies enfantines, inoffensives en soi, sont dangereuses pendant la grossesse, car les possibilités de traitement sont limitées et elles peuvent nuire à l'enfant. C'est particulièrement le cas des infections par le virus de la rubéole, qui peuvent provoquer des malformations graves chez l'enfant (surtout jusqu’à la 11e SG). Le virus de la rougeole n’est pas tératogène (ne provoque pas de malformations), mais augmente le risque de naissance prématurée et la femme enceinte est plus susceptible d’avoir une pneumonie (inflammation des poumons).

Vous devez aussi éviter certains pathogènes transmis par les aliments (listérias, germes de toxoplasmose, salmonelles), en sélectionnant soigneusement ce que vous mangez et en veillant à une bonne hygiène.  

Mais dans l'ensemble, la plupart des maladies infectieuses ne sont pas plus dangereuses quand on est enceinte qu’avant ou après. Il faut juste adapter le type de traitement aux circonstances spéciales. 

Vous trouverez plus d’informations sous les liens directs suivants: 

Certaines vaccinations sont aussi autorisées pendant la grossesse, d’autres (surtout celles au vaccin vivant) devraient plutôt attendre. Mais le fait de recevoir par erreur un vaccin peu avant ou juste au début de la grossesse ne justifie pas une interruption de grossesse! 

Nous parlons aussi des infections à la rubrique Grossesse/Questions fréquentes.


Maladies infectieuses