Schwangere mit Hauskatze

Infections de toxoplasmose pendant la grossesse

Une toxoplasmose inaperçue et non traitée chez une femme enceinte est l’une des infections les plus dangereuses pour l’enfant, car elle peut provoquer des troubles du développement et des malformations congénitales (cf. ci-dessous).

La toxoplasmose est causée par un parasite nommé Toxoplasma gondii, qui reste à vie dans l’organisme après une infection et prévient les nouvelles infections. Les germes de la toxoplasmose se transmettent par divers aliments, généralement les viandes ou légumes crus ou pas suffisamment cuits. De même, la terre, les crottes de chat et les moutons peuvent être porteurs de l’infection. On estime qu’environ un adulte sur deux, surtout les détenteurs de chats, ont déjà fait une toxoplasmose et sont donc immunisés.

Normalement, une toxoplasmose ne provoque pas ou peu de désagréments chez la femme enceinte. Les symptômes sont plutôt légers et rappellent ceux d’une grippe, y compris fièvre et ganglions gonflés, surtout au cou. Il peut aussi y avoir des diarrhées. En tout cas, contactez tout de suite votre gynécologue si vous ne vous sentez pas bien. Leur période d’incubation dure une à trois semaines.

Dans le cadre des contrôles prénataux, votre gynécologue pourra d’entrée de jeu tester les anticorps dans votre sang pour confirmer si vous êtes immunisée ou non. Mais de nouvelles études ont remis en question la pertinence de ce test; l’Office fédéral de la santé publique est donc en train de réviser ses recommandations (cf. ci-dessous). En tout cas, si le test ne trouve pas d'anticorps dans le sang, certaines précautions seront spécialement importantes pour vous. Entre la 16e et la 32e SG, le test d’anticorps doit être reproduit toutes les quatre semaines à peu près, pour découvrir à temps une infection fraîche. Si vous avez des anticorps, il faut découvrir s’ils sont anciens ou récents. Les anciens viennent d’une infection qui remonte à loin, c-à-d. que vous êtes immunisée et ne pouvez pas contaminer votre bébé. Les anticorps récents proviennent d'une première infection toute nouvelle et votre bébé pourrait être en danger.

Si une première infection de toxoplasmose n'est pas traitée pendant la grossesse, l’enfant pourrait être contaminée via le placenta. Cela peut entraîner une fausse couche ou un accouchement mort-né. La toxoplasmose peut aussi causer la cécité (inflammation de la conjonctive) et des lésions du cerveau (calcifications, hydrocéphalie), du foie et de la rate de l’enfant. Tout ceci dépend fortement du moment où l’infection passe à l’enfant: si la contagion a lieu dans les trois premiers mois, la chance que les parasites de toxoplasmose atteignent l'enfant sont relativement faibles (env. 15%), mais quand ça arrive, les conséquences sont très graves. Vers la fin de la grossesse, la probabilité d’infecter l'enfant atteint les 70%, mais les conséquences sont moins graves et peuvent souvent être traitées avec succès après l'accouchement.

La toxoplasmose peut être traitée par antibiotiques pendant la grossesse pour réduire le risque de contaminer l'enfant ou d'endommager ses organes. Le traitement dure au moins quatre semaines. De même, en cas de première infection de toxoplasmose, on peut faire une amniocentèse, une cordocentèse et des échographies régulières pour vérifier si le bébé a été infecté. Heureusement, il n’est plus nécessaire d’interrompre la grossesse en cas d’infection par la toxoplasmose, tant qu’une infection de l’enfant n’est pas confirmée sans aucun doute.


Questions fréquentes à ce sujet

Toutes les sortes de viande contiennent-elles des germes de toxoplasmose? On ne ferait pas mieux de manger végétarien?

La saucisse fumée, le salami et le jambon sont-ils aussi dangereux pendant la grossesse?

Je suis enceinte. Vais-je devoir abandonner mon chat?

Quelle est la probabilité que j’attrape une toxoplasmose? Et comment m’en rendre compte?

Last update : 10-11-19, BH

loading