Schwangere mit E-Zigarette

E-cigarettes – une alternative pendant la grossesse?

Les e-cigarettes sont moins nocives que les cigarettes de tabac. En effet, quand on «vapote» une cigarette électronique, on ne brûle pas de substances. Donc, quand on fume une e-cigarette ou e-shisha, même si l’on inhale de la nicotine (le commerce de e-cigarettes contenant de la nicotine étant autorisé depuis peu, www.blv.admin.ch), on aspire beaucoup moins de substances hautement toxiques que sont le monoxyde de carbone, l’acide prussique et l’arsenic. Mais des substances cancérigènes comme le formaldéhyde, l’acroléine et l'acétataldéhyde sont aussi dégagées lors du vapotage et représentent un risque en cas de fumée passive.

Les cigarettes électroniques ne sont donc en aucun cas inoffensives. Mais le degré auquel le vapotage nuit au bébé dépend fortement de la composition des liquides. La composante principale est le propandiol (propylène glycol). Cette substance est autorisée comme additif alimentaire (E 1520) et se retrouve par exemple dans les chewing-gums, les crèmes, le dentifrice, ainsi que les cigarettes normales et les médicaments. Inhalé en grandes quantités, le propylène glycol peut irriter les voies respiratoires supérieures et affecter la fonction pulmonaire.

Le liquide contient aussi des substances aromatiques, elles aussi autorisées comme additifs alimentaires. Aucune étude n’a été réalisée concernant l’effet de ces arômes sur le corps humain quand ils sont vaporisés.

En tout cas, il n’y a pas encore d’études sur l’utilisation des cigarettes électroniques pendant la grossesse. Les éventuelles conséquences à long terme sur la santé sont encore inconnues. Des essais animaux avec des souris enceintes exposées à la vapeur d’e-cigarette ont toutefois révélé des changements génétiques dans le cerveau de leur descendance.

Pour cette raison, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) recommande la prudence et préconise de traiter les e-cigarettes et e-shishas, avec ou sans nicotine, comme des cigarettes normales. On déconseille en particulier aux femmes enceintes et allaitantes de s’exposer à la vapeur, ni activement, ni passivement.

Newsticker

Ne pas fumer en voiture: même avec la fenêtre ouverte ou la climatisation, ça pollue l’air avec des particules fines, nettement plus que la quantité officiellement considérée comme sûre, selon une étude britannique récente. Les enfants sont particulièrement en danger parce qu’ils respirent plus vite, que leur système immunitaire n’est pas entièrement développé et qu’ils n’ont aucun moyen d’y échapper. L’association des médecins britanniques souligne qu’il ne faut jamais fumer en voiture, même quand il n’y a pas de passagers. (swissmom-Newsticker 20/10/2012)

Les enfants de fumeurs ont plus de caries: des études scientifiques ont observé que les enfants de fumeuses ont plus de dents détruites que les enfants du même âge vivant dans un ménage non-fumeur. En outre, fumer pendant la grossesse affaiblit les structures dentaires qui sont en train de se former chez l'enfant. De même, l’inhalation de la fumée des parents (fumée passive) joue un rôle important pour l'apparition des caries chez les petits enfants. (swissmom-Newsticker 19/04/2013)

Last update : 22-08-17, BH

loading