nackte Schwangere lehnt Zigarette ab

Bébé fume aussi

Les femmes enceintes fumeuses font sciemment de leur grossesse une grossesse à risque.

Chez les fumeuses et leurs enfants,

 Leurs nouveau-nés viennent au monde en moyenne avec un moindre poids à la naissance (200 à 300 g de moins), une faible taille (15 mm de moins) et une plus petite tête (8 mm en moins). Quand le cœur de votre bébé bat trop vite, c'est aussi un mauvais départ dans la vie. Des études ont révélé que les enfants de grosses fumeuses ont deux fois plus de déficiences cardiaques ou de fentes faciales (par ex. fente labio-palatine); le risque de malformation des mains et pieds (par ex. pied-bot), d’anomalies du système gastro-intestinal, e malformations du crâne, et des yeux augmente d’environ 25%. Les fentes de la paroi abdominale laissant échapper une partie des intestins et de l’estomac (laparoschisis) sont 50% plus fréquentes. Une vue d’ensemble complète se trouve dans le Human Reproduction Update (2011; doi: 10.1093/humupd/dmr022).

Tous ces changements sont une conséquence directe des lésions du placenta, qui est beaucoup plus petit chez les fumeuses et a des vaisseaux calcifiés, ainsi que de l’effet tératogène des substances toxiques dans la fumée de cigarette.

En outre, les nouveau-nés de femmes qui ont fumé jusqu’à l'accouchement présentent de véritables signes de manque, tels que l’agitation et les cris. Fumer enceinte peut aussi avoir des conséquences négatives pour la santé de l’enfant plus tard, par ex. un risque d’infections plus élevé (surtout otites) la première année, des troubles de la croissance, des troubles de l'apprentissage et une augmentation du risque de leucémie, de maladies respiratoires comme l’asthme bronchique et d’allergies.

Même "fumer à la vapeur" avec des cigarettes électroniques n'est pas sans danger pour l'enfant à naître.

Newsticker

Les enfants de fumeur sont plus malades: la fumée passive est aussi nocive pour les enfants parce qu'elle affaiblit les réflexes de toux. Les enfants de fumeurs souffrent donc plus souvent de maladies pulmonaires comme la pneumonie ou la bronchite, car ils sont plus sensibles aux germes dangereux. En outre, ils sont nettement plus susceptibles de commencer à fumer pendant l’adolescence que leurs contemporains de familles non-fumeuses et donc exposés à long terme à un plus gros risque de maladie. (swissmom Newsticker 24.8.2012)

Les enfants de fumeurs ont plus de caries: des études scientifiques ont observé que les enfants de fumeuses ont plus de dents détruites que les enfants du même âge vivant dans un ménage non-fumeur. En outre, fumer pendant la grossesse affaiblit les structures dentaires qui sont en train de se former chez l'enfant. De même, l’inhalation de la fumée des parents (fumée passive) joue un rôle important pour l'apparition des caries chez les petits enfants. (swissmom Newsticker 19.4.2013)

Adieu la clope! Les fumeuses enceintes ont statistiquement plus d'enfants qui fumeront à leur tour pendant l’adolescence. On sait désormais que ce n’est pas que par imitation. Des essais animaux avec des rates enceintes ont révélé que la nicotine prédispose avant même la naissance la descendance à la consommation de tabac; elle favorise aussi le surpoids et la consommation d’alcool. Une quantité de nicotine correspondant à une seule cigarette par jour a entraîné une multiplication des neurones dans les régions du cerveau qui stimulent l’appétit et la prise de nourriture. Ces changements sont restés après la naissance, même quand les animaux n’étaient plus exposés à la nicotine.(swissmom Newsticker, 25.11.13)

Last update : 03-08-18,

loading