Neugeborenes

Le syndrome d'alcoolisation fœtale

De nombreuses études au long cours ont prouvé sans doute possible que boire beaucoup d’alcool pendant la grossesse met sérieusement en danger le développement de l’enfant. Cela entraîne presque souvent un faible poids à la naissance et, dans les cas extrêmes, un syndrome d'alcoolisation fœtale (SAF).

Ce syndrome s’accompagne d’une série de défauts congénitaux, par ex. des déformations typiques du visage (faible diamètre crânien, front aplati, yeux petits et inclinés, nez court et aplati, fossette des lèvres accusée, lèvre supérieure fine et étroite, absence de fossette entre lèvre supérieure et nez, menton fuyant), retard du développement mental, souvent associé à une hyperactivité, au nanisme et un poids insuffisant, ainsi que des lésions cérébrales et nerveuses irréversibles avec des crises convulsives. Le risque de développer plus tard une leucémie est beaucoup plus élevé chez les enfants de mères consommant de l’alcool. En Suisse, chaque année, environ 200 enfants viennent au monde avec ce syndrome, et il ne s'agit que des cas déclarés; il y en a probablement bien plus. 

La forme moins sévère (EAF, effets de l'alcool sur le fœtus), où la mère n’a éventuellement bu beaucoup d’alcool qu’au début de la grossesse, est encore plus répandue. Une consommation moins importante, mais régulière d’alcool pendant la grossesse a déjà été mise en relation avec des retards du développement langagier, des troubles de concentration et des troubles moteurs, ainsi que des déficiences sociales et des troubles du comportement dans l'enfance tardive. Les experts supposent même que l’exposition prénatale à l’alcool est la cause la plus fréquente des enfants sous-doués et hyperactifs.

À chaque fois que vous prenez un verre de vin, pensez bien que votre bébé aura le même taux d’alcool que vous dans son sang, juste un peu plus tard. L’alcool passe directement dans la circulation de l’enfant à travers le placenta. Votre bébé baigne littéralement dans l’alcool! Mais le foie du fœtus ne produit pas encore assez de substances capables de dégrader l’alcool; c’est donc en grande majorité la circulation de la mère qui doit s’en charger.

Les organes qui se développent rapidement et intensivement, comme le système nerveux et le cerveau, le cœur et les organes sexuels, sont particulièrement sensibles à l’alcool. Les organes qui seront affectés dans le cas concret varient en fonction du niveau de développement de l’enfant au moment de la consommation. Au cours des trois premiers mois, il peut très facilement y avoir des malformations, aux mois quatre à six, l'alcool affecte surtout la croissance et, vers la fin de la grossesse, il nuit surtout au cerveau, qui gagne fortement en volume à cette période.

En outre, les nouveau-nés ont de moins bonnes défenses immunitaires: une étude récemment publiée a montré que les bébés de mères qui consommaient régulièrement de l’alcool (au moins une dose par jour) au premier tiers de leur grossesse avaient un risque d’infection sept fois plus élevé. 

Veuillez lire nos conseils pour éviter l’alcool pendant la grossesse.

 

Häufige Frage zum Thema

Il n'y a pas de quantité d'alcool qui soit complètement sans danger pendant la grossesse. Mais il n'y a pas non plus de preuve évidente que la consommation occasionnelle de petites quantités d'alcool peut nuire à votre bébé pendant la grossesse.

Si vous voulez être du bon côté, vous devriez éviter...

vollständige Antwort lesen

Newsticker

L’alcool nuit au fœtus: la consommation d’alcool pendant la grossesse peut nuire gravement à l’enfant et entraîner un syndrome d'alcoolisation fœtale. Pourtant, une bonne partie des futures mamans ne se prive pas de picoler, selon une étude norvégienne. Sur plus de 66 000 femmes enceintes, 16% buvaient de faibles quantités d’alcool, 12% même parfois à l’excès (>5 verres). Les femmes anxieuses ou dépressives en particulier continuent à boire. Des études plus anciennes avaient montré qu'un faible revenu et les habitudes du partenaire ont aussi une influence sur la consommation d'alcool pendant la grossesse. (swissmom-Newsticker, 03/11/2013)

Last update : 30-08-16,