Schwangere auf dem Sofa mit einem Glas Wein

L’alcool pendant la grossesse

Les femmes réagissent plus vite à l’alcool que les hommes. Pour une même quantité consommée, le taux d’alcool dans le sang augmente nettement plus vite chez elles, car elles pèsent moins lourd, ont plus de graisse dans le corps et, pour des raisons hormonales, métabolisent moins rapidement l’alcool. 20 g d’alcool par jour (environ 0,2 l de vin ou 0,5 l de bière) suffisent pour causer à long terme des lésions dans tous les organes.

Pendant la grossesse, l’alcool ne met pas seulement en danger votre santé, mais aussi celle de votre bébé, avec un risque de syndrome d'alcoolisation fœtale. En plus, le risque de fausse couche est deux à quatre fois plus important. Chez la femme enceinte, l’alcool diminue en outre l’absorption et la métabolisation de nombreux nutriments et vitamines importants, surtout quand il est (comme souvent) associé à la fumée.

Lien recommandé

Autres informations: www.addictionsuisse.ch.

Adresses de centres addiction: www.infoset.ch.


Ce ne sont pas que les enfants des véritables alcooliques qui sont concernés, mais ceux de toute femme consommant régulièrement de l’alcool. Cependant, on voit clairement une relation avec la dose: 40% des femmes qui boivent beaucoup pendant la grossesse ont un enfant atteint d'un syndrome d'alcoolisation fœtale; mais 11% des femmes qui boivent avec modération aussi! Pourquoi? Les substances produites par le corps quand il digère l'alcool varient d’une personne à l’autre.

Il n’y a pas encore de preuves formelles que la consommation occasionnelle d’alcool pendant la grossesse fait du mal à votre bébé. Mais il n’existe pas non plus de seuil jusqu’où la consommation d’alcool pendant la grossesse serait complètement sans danger. Pour éviter tout risque, mieux vaut renoncer entièrement à l’alcool pendant la grossesse. Nous vous donnons quelques conseils pour vous aider dans cette politique de «tolérance zéro».

Alcool: Les meilleures excuses pour garder la grossesse secrète

Beaucoup de futures mamans se font un sang d’encre pour avoir bu de l'alcool pendant les deux premières semaines après la fécondation, avant l’absence des règles, quand elles ignoraient encore qu’elles étaient enceintes. Mais n’ayez pas peur: à cette période, les substances nocives ne peuvent affecter que l’embryon entier, mais pas ses organes, car ceux-ci ne se sont pas encore formés. Jusqu’au début de la 5e semaine de grossesse (à partir du 1er jour des dernières règles), c'est «tout ou rien». C'est-à-dire qu’il y aura soit une lésion du fruit tout entier et donc une fausse couche, soit des cellules saines reprendront la fonction des cellules endommagées et la grossesse se poursuit sans autre.


Questions fréquentes à ce sujet

Combien d'alcool est-il permis pendant la grossesse?

Qu'en est-il de la bière sans alcool pendant la grossesse?

Peu de temps avant le test de grossesse positif, j'ai bu un peu trop d'alcool lors d'une soirée. Cela a-t-il nuit à la santé de mon enfant?

Cuisiner avec de l'alcool - est-ce permis pendant la grossesse?

Last update : 30-08-16, BH

loading