Verstopfung in der Schwangerschaft

Constipation

La constipation est fréquente au début d'une grossesse. Au moins un tiers des futures mamans ont ce problème. Il est dû à l’augmentation de la production de progestérone, qui détend les muscles lisses en général, y compris ceux des intestins. Cela protège le futur enfant et l’utérus contre les chocs et les contractions. Les aigreurs d’estomac (remontées acides) et ballonnements aussi apparaissent facilement.

La relaxation des muscles des intestins apporte aussi plus de nutriments à votre enfant, car la nourriture reste plus longtemps dans l’intestin et est mieux digérée. Plus l’intestin fonctionne lentement, plus il a de temps pour déshydrater la pâte d’aliments, ce qui favorise malheureusement la constipation. En outre, la production de sucs digestifs diminue et la nourriture reste plus longtemps dans l'estomac, autre cause possible de digestion. Plus tard dans la grossesse, la pression de l’utérus distendu peut affecter l’activité des intestins. La prise de préparations de fer peut aussi être constipante. Vers la fin de la grossesse, presser trop fort en allant à selle favorise l'apparition des hémorroïdes.

Trois jours sans selles ne sont pas une raison de s’inquiéter, mais si elles sont écartées de plus de quatre jours et si les selles sont dures et difficiles à sortir, vous devriez faire quelque chose contre la constipation. Nous vous donnons des conseils pour le faire sans laxatifs!

Et si rien ne va plus: les agents gonflants végétaux comme les graines de lin, le plantain des Indes ou le son de blé sont sans danger dans la grossesse. En deuxième recours, des préparations de lactulose, le lactose, les laxatifs iso-osmotiques et les suppositoires à la glycérine sont à disposition. Le bisacodyl lui aussi est sans risque. On déconseille toutefois les médicaments à l’anthraquinone et l’huile de ricin, qui peuvent déclencher le travail. Le sulfate de sodium et de magnésium (sel amer) ne sont pas exclus par principe, mais sont dangereux en cas de maladies cardiovasculaires ou rénales, car les quantités importantes d’ions de sodium et de magnésium sont une charge supplémentaire pour votre corps. Aux dernières semaines de grossesse, le sulfate de magnésium est proscrit, car il pourrait bloquer les contractions.

Comment prévenir la constipation

Last update : 04-05-16, BH

loading