Mundrose, Akne im Gesicht

Dermatite péri-orale

Les symptômes de la dermatite péri-orale sont des papules (petits nodules) et des pustules (nodules avec des ampoules pouvant contenir du pus en cas d’infection bactérienne - mais ce ne sont pas des comédons!) d'environ 2 mm, répartis de manière symétrique et une peau rougie. Ils apparaissent uniquement sur le visage, généralement autour de la bouche (péri-oral). Une bordure libre autour des lèvres est caractéristique. La paupière inférieure (péri-oculaire) ou le nez (périnasal) peuvent aussi être touchés, plus rarement le front, les joues et le menton. Il y a une tension brûlante, éventuellement une légère démangeaison.

Une grossesse peut avoir un effet bénéfique sur la dermatite péri-orale. Mais le contraire peut aussi arriver. Une dermatite péri-orale peut n’apparaître que pendant la grossesse et être particulièrement prononcée.

Pendant la grossesse et l’allaitement, la meilleure solution est d’arrêter toutes les crèmes et produits cosmétiques pendant au moins six semaines. Malheureusement, dans les formes graves, un traitement médicamenteux est parfois inévitable. Attention toutefois à choisir le bon produit:

  • l’érythromycine (par ex. Aknemycin) a un large spectre d’action et est utilisée en application topique et systémique pour traiter la dermatite péri-orale. Pendant la grossesse, elle est le produit de premier choix, que ce soit sous forme de comprimés ou de crème. Les études n’ont révélé aucun effet tératogène pendant le premier tiers de grossesse. L’érythromicine est sans problème aussi pendant l’allaitement, car les concentrations dans le lait maternel sont très faibles.
  • La tétracycline par contre, prise pendant la grossesse et l’allaitement, provoque des lésions osseuses et dentaires chez l’enfant, qui ne disparaissent pas après l'arrêt du médicament.
  • L'acide azélaïque aussi augmente le risque de malformations du fœtus.
  • Le métronidazole doit uniquement être appliqué localement.
  • L’administration de vitamine A (par ex. l’isotrétinoïne dans le Roaccutan) pendant la grossesse est très dangereuse pour l’enfant. Chez les femmes en âge de procréer, il faut exclure définitivement une grossesse avant de pouvoir entamer un traitement à l’isotrétinoïne. Même après la fin du traitement, il faut éviter de tomber enceinte pendant les quatre semaines suivantes. La prise de vitamine A est aussi déconseillée pendant l’allaitement.

Vous trouverez d'autres informations sur www.periorale-dermatitis.de.

 

Last update : 14-01-20, BH

loading