Phlébites

Si vous avez des varices non traitées, vous êtes toujours en danger de subir une phlébite. Cette inflammation des veines est souvent causée par des facteurs banals, comme un choc ou une coupure de la circulation, par exemple à cause de bas trop serrés. Parfois, il suffit d’une accumulation de sang provoquée par le fait d’être trop longtemps restée assise jambes pliées. Une séance de bronzage trop prolongée ou un bain chaud peuvent aussi être déclencheurs d'une phlébite.

Les symptômes clairs d’une phlébite sont des jambes rouges, chaudes et douloureuses. Si seules les veines superficielles sont touchées, l’inflammation est relativement bénigne et guérira rapidement sous traitement médical. Il faut faire attention si les douleurs augmentent, surtout dans le mollet et en levant le pied, ou encore si les muscles des mollets sont tendus ou si la jambe enfle. Cela signifie que les veines profondes sont aussi touchées (thrombophlébite) et qu’il y a danger aigu de thrombose.

C'est pourquoi toute inflammation des veines doit être traitée par un médecin. Le médecin de famille sera certainement la première étape. C'est souvent difficile pour les patientes, parfois même pour le médecin de famille, de trouver un spécialiste (phlébologue) qui traite exclusivement les maladies des veines. Mais c’est exactement ce qu’il leur faut. Le phlébologue examinera l’état de la maladie grâce à des échographies et des examens aux rayons infrarouges.

En général, on traite les phlébites avec un programme d'exercice physique ciblé (surtout pas d’alitement!), des pansements compressifs et des médicaments contre la douleur et l’inflammation. Une petite intervention chirurgicale peut en outre être nécessaire en complément. En tous les cas, les phlébites peuvent être traitées. Pour éviter un risque de rechute, il faut absolument traiter les varices après la guérison.

Version: 05/13, BH

Last update : 17-05-18,