Blutungen in der Schwangerschaft

Les saignements pendant la grossesse

De petits saignements sont assez fréquents au début de la grossesse: ils apparaissent chez 20-25% des femmes enceintes. Surtout pendant la nidation de l’ovule fécondé dans l’utérus, à savoir 3-4 semaines environ après les dernières règles, beaucoup de femmes ont un petit saignement de nidation.

Certaines futures mamans ont aussi un taux trop faible de l’hormone du corps jaune, la progestérone, une insuffisance lutéale, et saignent temporairement pour cette raison. Pour compenser cette carence et protéger la grossesse, on administre parfois un progestatif (par ex. Utrogestan, Duphaston, Crinone). Il n’est pas encore tout à fait clair pendant combien de temps il faut donner ces médicaments. Certains spécialistes recommandent le traitement jusqu’à la 12ième semaine de grossesse, d'autres jusqu’à la 8ième ou 9ième semaine. Au plus tard à la 12e semaine de grossesse, il n’est en tout cas plus nécessaire de compenser une insuffisance lutéale. En effet, la production d’hormone du corps jaune est alors assurée par le placenta.

Il peut aussi y avoir de petits saignements plus tard dans la grossesse, généralement vers la période où vos règles arriveraient normalement. Des lésions des petits vaisseaux sanguins du col de l’utérus pendant les rapports sexuels (saignement de contact) ou pendant un examen du vagin chez votre gynécologue, ainsi qu’une inflammation ou des blessures de la muqueuse (endométriose) sur l’extérieur du col de l’utérus peuvent être d’autres causes sans danger, dues au fait que le tissu est très fortement irrigué et assez sensible.

Plus de 50% des grossesses avec de légers saignements pendant le premier tiers se poursuivent ensuite sans aucun problème. Souvent, ces petits saignements sont simplement le signe que la femme enceinte devrait se ménager un peu plus. Après quelques jours de repos, les choses rentrent quasi toujours dans l’ordre. Mais «repos» ne veut pas dire «ne pas bouger du lit». Ce qui compte, c'est d’éviter les tâches ménagères ou le travail physique trop dur et, surtout, le stress

Ceci dit, des saignements pendant la grossesse peuvent aussi être le signe d’une complication grave. Informez donc toujours immédiatement votre gynécologue, afin de pouvoir découvrir la cause du saignement avec une échographie et/ou une analyse du sang et savoir ce que vous devez faire. Dans les pires des cas, les saignements peuvent être dus à:

Les saignements dangereux plus tard dans la grossesse, par contre, sont souvent dus à une complication du placenta.

Du point de vue statistique, les femmes ayant des saignements au début de leur grossesse ont un peu plus souvent un placenta praevia ou un décollement prématuré du placenta. Une perte des eaux prématurée est aussi un peu plus fréquente dans ces cas. Le risque de travail prématuré est environ deux fois plus élevé que chez les femmes qui n’ont pas de saignements. En moyenne, les nouveau-nés sont un peu plus légers à la naissance. Pour cette raison, une grossesse avec des saignements ou un risque de fausse couche est surveillée de plus près.

Par contre, il n’y a pas plus de malformations congénitales chez l'enfant quand la femme a saigné pendant les premiers stades de sa grossesse.


Question fréquente à ce sujet

Ich J'ai régulièrement des légers saignements, mais jusqu'à présent (13ième SG) tout allait bien lors des contrôles.


Last update : 08-02-18, BH

loading