Arzt misst den Blutdruck bei einer Schwangeren

Éclampsie

Une éclampsie est une urgence très sérieuse, qui apparaît dans les phases tardives de la grossesse, normalement à partir de la 30e semaine de grossesse, pendant l'accouchement ou peu après. L’éclampsie signifie qu’une femme souffrant de prééclampsie ou d’hypertension artérielle pendant sa grossesse a une crise convulsive.

L’éclampsie se caractérise par une aggravation soudaine des symptômes d’une prééclampsie sévère, par ex. des rétentions d’eau (œdèmes), de forts maux de tête, une perte de vision, des vomissements, des maux de ventre et un état d’agitation, suivi de crises convulsives qui peuvent être accompagnées d'une détresse respiratoire. Dans le pire des cas, elle entraîne le coma et le décès. Mais l’éclampsie peut aussi nuire gravement à la santé de l’enfant, car elle réduit l'irrigation sanguine et le bébé ne reçoit plus assez d’oxygène. Les chances de survie de l'enfant dépendent du stade de la grossesse où l’éclampsie se déclare.

C'est pour cette raison qu’il est essentiel de pouvoir reconnaître à temps une prééclampsie. Un suivi prénatal régulier est donc absolument indispensable. D'ailleurs, contactez immédiatement votre gynécologue ou sage-femme si vous constatez des symptômes qui pourraient être signes d'une prééclampsie ou même d’une éclampsie.

En dernière analyse, les causes de l’éclampsie ne sont toujours pas connues. On suppose cependant que cette maladie serait la conséquence d’un rétrécissement spasmodique des vaisseaux entraînant entre autres une accumulation de liquide dans le cerveau (œdème cérébral).

Heureusement, l’éclampsie est une maladie rare, qui n’apparaît que dans une grossesse sur 2000. Les patientes concernées n’ont souvent pas eu suffisamment de contrôles prénataux, parfois aucun. Environ la moitié des cas d’éclampsie se déclarent vers la fin de la grossesse, plus de 30% ont lieu pendant l’accouchement, les autres patientes en souffrant jusqu’à 48 heures après l'accouchement.

Quand la mère fait une éclampsie, l’état du fœtus est surveillé en permanence. La mère reçoit des médicaments pour réduire l’hypertension et prévenir les crises épileptiques. Un accouchement immédiat, si nécessaire par césarienne, aide au traitement, puisque l’éclampsie s'améliore d’elle-même un à deux jours après l'accouchement.

Version: 06/12, BH

Last update : 04-12-18,