EPH-Gestose

Prééclampsie

La prééclampsie est une complication malheureusement relativement répandue en fin de grossesse, c-à-d. qu’elle apparaît généralement seulement à partir de la 20e semaine de grossesse. La prééclampsie est aussi appelée parfois toxémie gravidique ou gestose. Du point de vue de l’étymologie, le terme désigne l’état d’une femme enceinte avant (pré) une éclampsie (crise convulsive généralisée) où dans les pires des cas, tout l’organisme s’écroule.

Les causes de la prééclampsie ne sont pas encore entièrement connues. Mais il existe des signes portant clairement à penser qu’elle est due à une réaction auto-immune de la mère à la grossesse, car on trouve typiquement de l’ADN fœtal dans le sang de la mère en cas de prééclampsie.  En outre, le développement d'une prééclampsie varie en fonction du degré auquel le placenta se niche dans la muqueuse utérine. La prédisposition génétique est un autre facteur, même si la maladie arrive le plus souvent chez des femmes qui n’ont pas encore eu de grossesse, ni d’antécédents familiaux ou de facteurs de risque.

Une prééclampsie arrive chez 5-10% des femmes enceintes, normalement à la première grossesse, surtout si elles ont plus de 35 ans, sont obèses, attendent des multiples, souffrent de diabète ou d’hypertension, ont une prédisposition génétique à avoir la tension haute ou ont des problèmes de reins. Si en plus d’autres femmes de votre famille ou celle de votre partenaire ont eu cette complication de grossesse, vous avez plus de chances de faire une prééclampsie. Le risque diminue à la deuxième ou troisième grossesse, si peu de temps s’écoule entre les grossesses.

Quand une prééclampsie passe inaperçue, cela peut retarder la croissance de l’enfant dans l'utérus, car le placenta est moins bien irrigué et n'apporte pas assez d’oxygène et de nutriments au fœtus. Ces bébés ont alors un trop faible poids à la naissance.

Symptômes d’une prééclampsie

Traitement d'une prééclampsie

Le syndrome HELLP est une forme spécialement grave de la prééclampsie mais peut aussi être une maladie autonome.

Groupe d’entraide

Depuis 2001, des femmes qui ont subi une prééclampsie, surtout en Suisse allemande, se retrouvent à intervalles plus ou moins réguliers pour discuter ou aident les femmes qui viennent de subir une gestose à rencontrer celles qui ont vécu la même chose il y a plus longtemps. Le groupe organise aussi des évènements d’information, en présence de professionnels de la santé, concernant le syndrome HELLP et/ou les gestoses en général. L’offre comprend désormais aussi un cours pour apprendre à gérer psychologiquement l’expérience, avec l’aide de professionnels. Vous trouverez des infos chez Vera Rösch, Haselweg 8, 8590 Romanshorn et Mme Nicole Berry, Castaletweg 49, 7206 Igis, par e-mail ou sur le site web www.gestose-frauen.ch.


Questions fréquentes à ce sujet

Pourquoi l'hypertension artérielle est-elle dangereuse pendant la grossesse?

J'ai des protéines dans l'urine. Dois-je m'attendre à une prééclampsie de grossesse maintenant ?

Last update : 04-12-18, BH

loading