Familie mit neugeborenen Zwillingen auf dem Boden liegend

Les multiples, toujours aussi un risque plus grand

Les grossesses multiples sont par principe définies comme des grossesses à risque, même si tout se passe bien dans la plupart des cas. En effet, par rapport aux grossesses ordinaires, le risque que des jumeaux ne survivent pas aux derniers mois de la grossesse ou à leurs premiers mois de vie, ou qu’ils souffrent d'un handicap suite à des complications pendant l'accouchement, est jusqu’à quatre fois plus élevé. Pour les triplés, ce risque est même sept fois plus grand.

C'est avant tout lié à une probabilité plus importante d’avoir un travail prématuré et une insuffisance cervicale. Ce sont les deux principales causes d’une naissance prématurée avant la 28e semaine.  Les femmes portant des multiples souffrent aussi plus souvent d'une tension trop élevée (hypertension), de prééclampsies, d’un excès de liquide amniotique, de complications du placenta ou de saignements pendant l'accouchement. Presque tous les petits désagréments sont plus fréquents ou plus intenses que pour une grossesse ordinaire. Un exemple particulièrement fréquent: les aigreurs d’estomac.

Il arrive aussi que l’un des enfants soit plus petit que l’autre si son placenta ne fonctionne pas assez bien. Des différences de 20% dans le poids estimé à la naissance ne sont pas encore considérées comme inquiétantes. Mais parfois, cette différence s’accentue, et l'un des multiples meurt dans le ventre maternel. Quand ça se produit trop tôt dans la grossesse, le multiple décédé est absorbé dans les tissus de l’utérus («vanishing twin»). Un curetage (grattage) n’est pas nécessaire, ni possible, à vrai dire. Le ou les multiples survivants ont de bonnes perspectives de pouvoir se développer en bonne santé. Pourtant, le risque de fausse couche est plus important, comme pour toutes les grossesses multiples. Ce genre de problèmes est plus probable chez les jumeaux monozygotes que chez les jumeaux hétérozygotes.

Pour pouvoir reconnaître à temps ce genre de risque, il est particulièrement important d’avoir un suivi et des soins réguliers et attentifs, à intervalles assez rapprochés.

Bien sûr, les jumeaux se retrouvent à l’étroit plus rapidement. C'est pourquoi la plupart des spécialistes attendent le terme d'une grossesse multiple entre la 36e et la 38e semaine. Les enfants auront plus de chances d’être en sous-poids à la naissance que les nouveau-nés seuls. Ceci dit, il n’est pas rare d'avoir des jumeaux qui atteignent les 3000 g.

Malheureusement, les enfants sont souvent mal positionnés pour l'accouchement, c-à-d. en position postérieure ou transverse. Les accouchements prolongés et les contractions inefficaces sont aussi plus fréquentes lors des grossesses multiples. À cause du potentiel de complications des accouchements de multiples, on décide donc plus souvent de déclencher artificiellement le travail ou d'effectuer une césarienne planifiée.

Version: 03/15, BH

Last update : 31-08-16,