Wie häufig sind Zwillinge?

Combien y a-t-il de jumeaux?

Chez les humains, les grossesses multiples sont plutôt rares. Les jumeaux se voient à l’échographie dans environ une grossesse sur quarante au premier tiers de la grossesse. Mais comme il arrive souvent qu’un des fœtus ne survive pas, seule une grossesse gémellaire sur 80 sans traitement hormonal préalable se termine par l’accouchement de jumeaux. Normalement (en l’absence de traitement hormonal), les triplés arrivent une fois toutes les 7000 grossesses, les quadruplés une fois sur 500’000.

Les jumeaux monozygotes sont un produit naturel du hasard. Les jumeaux hétérozygotes sont un peu différents. Pour eux, on retrouve une certaine composante héréditaire. Le fait que certaines familles aient plus souvent des jumeaux hétérozygotes n'est toutefois pas dû à un «gène à jumeaux», mais à une prédisposition familiale aux doubles ovulations. La probabilité qu’une femme ait des jumeaux hétérozygotes est simplement un peu plus élevée si elle est elle-même jumelle ou quand il y a déjà eu des jumeaux dans sa famille. Par exemple, la sœur d'une mère de jumeaux a deux fois plus de chances d’avoir elle aussi des jumeaux. Le frère d’une mère de jumeaux ne peut que transmettre son gène; sa fille aura plus de chances d’avoir des jumeaux. Les fils d'une mère prédisposée aux naissances gémellaires n’ont pas plus de jumeaux que les autres hommes, mais les filles de ces fils, elles, ont bel et bien plus de jumeaux. La prédisposition peut aussi sauter une génération. Les pères n’ont donc qu'une influence indirecte sur le fait d'avoir des jumeaux. 

Plus une femme a d’enfants et plus elle est grande, plus elle est susceptible d’avoir des jumeaux hétérozygotes. La prise d’acide folique avant une grossesse planifiée, recommandée par les spécialistes pour prévenir un défaut du tube neural, augmente aussi légèrement le taux de gémellité.

Mais le facteur le plus important est l’âge de la mère. La régulation de la FSH (hormone folliculo-stimulante) fonctionne moins bien à mesure qu’on prend de l’âge. Sa concentration augmente et elle fait mûrir deux ovules plutôt qu’un seul, qui peuvent les deux être fécondés. Au point de vue biologique, c’est peut-être dû au fait que lorsque l’âge augmente, le risque de fausse couche ou de malformation s'accroît aussi; en mettant à disposition un deuxième œuf fécondé, la nature augmenterait les chances de mettre quand même au monde un enfant sain.

L’augmentation de la probabilité d'avoir des jumeaux suite à des traitements hormonaux est aussi due à cet effet. Ces traitements recourent à des médicaments censés provoquer l’ovulation ou à une fécondation artificielle où plusieurs ovules fécondés sont implantés. Pour cette raison, le nombre de naissances gémellaires a augmenté de moitié aux USA ces 20 dernières années. Le nombre de triplés a même quadruplé sur la même période. En Allemagne aussi, on estime désormais qu’une naissance sur 50 est un accouchement multiple.

Last update : 17-03-19,

loading