Ärztin untersucht den Bauch einer jungen Frau

Signes d'une grossesse extra-utérine

Certaines femmes qui font une grossesse extra-utérine ne savent même pas qu’elles sont enceintes et confondent les saignements vaginaux avec leurs règles. D'autres par contre remarquent les signes d’alerte (douleurs et saignements) peu après le jour où elles auraient dû avoir leurs règles et le test de grossesse positif. Comme une grossesse extra-utérine se déroule initialement comme une grossesse normale, les signes subjectifs d'une grossesse ordinaire sont aussi de la partie: fatigue, nausées et seins lourds.

Les signes d’une grossesse extra-utérine relativement bénigne sont entre autres des fortes douleurs spasmodiques ou perçantes au bas-ventre, normalement localisées sur un seul côté, parfois combinées à un saignement vaginal qui ressemble à ceux des règles. Parfois, on ne trouve aussi que des pertes brunâtres. Certaines femmes ressentent une douleur à l’épaule du même côté où elles ont mal au bas-ventre. Dans les formes graves, l’hémorragie interne entraîne des symptômes de choc: pâleur, suées, faiblesse, malaise, nausées, vertiges pouvant aller jusqu’à une perte de conscience, ainsi qu’un pouls faible et une baisse de la tension artérielle.

La majorité des grossesses extra-utérines se manifestent pendant les deux premiers mois de grossesse. Pour diagnostiquer une grossesse extra-utérine, il suffit d'un test de grossesse et d'une échographie où l’on observe un utérus vide ou alors trop petit pour la phase de grossesse en cours. Le diagnostic est alors généralement confirmé au moyen d’une laparoscopie (exploration de l’abdomen). Des analyses de sang pour mesurer les taux d’hormones de grossesse (surtout la HCG) peuvent aussi contribuer au diagnostic. Un traitement rapide peut être nécessaire pour éviter une issue fatale.

Version: 06/12, BH

Last update : 27-09-19,

loading