Ultraschall in der Praxis

Le traitement d'une grossesse extra-utérine

Quand on constate à temps qu’une grossesse se déroule hors de l’utérus, grâce aux symptômes typiques, l'on vous administrera probablement une préparation (méthotrexate) pour empêcher que la grossesse continue à se développer. La poche des eaux et l’embryon pourront alors être absorbés par le tissu environnant ou expulsés spontanément.

Mais il peut aussi être nécessaire de vous opérer. C'est le cas si vous avez mal et si l'on soupçonne un saignement dans votre cavité abdominale. Grâce aux instruments disponibles de nos jours, il s’agit heureusement d'une intervention minimale (laparoscopie) pendant laquelle on retire l’embryon, le placenta et éventuellement les tissus endommagés. Le médecin opère via de fines canules qu’il insère dans le ventre via trois petites incisions de deux centimètres chacune. Mais si les lésions internes sont trop graves, une opération du ventre (laparotomie) sera indispensable. Si une trompe est endommagée au point d’être irrécupérable, on devra vous la retirer. Si vous avez perdu beaucoup de sang, vous aurez peut-être aussi besoin d'une transfusion sanguine.

Si vous avez déjà eu une grossesse extra-utérine, vous devez en informer votre gynécologue. Si vous retombez enceinte (test de grossesse positif), on vérifiera tout de suite par échographie que l'œuf s’est bien implanté dans l'utérus et pas ailleurs. Ceci permet d'exclure que vous ayez à subir une autre grossesse extra-utérine.

Beaucoup de femmes peuvent retomber enceinte et mener à terme une grossesse normale après avoir eu une grossesse extra-utérine, même en s’étant fait enlever l'une des trompes. Les chances de conception sont toutefois un peu réduites par rapport à avant, le risque d'une nouvelle grossesse extra-utérine un peu plus élevé.

Version: 06/12, BH

Last update : 27-09-19,

loading