Eileiterschwangerschaft?

Grossesse hors de l’utérus
(GEU, grossesse extra-utérine)

On parle de grossesse extra-utérine ou ectopique quand l'œuf fécondé ne se niche pas dans l’utérus comme il devrait, mais à un autre endroit, par ex. dans une des trompes de Fallope (c’est le cas le plus fréquent, 99% de toutes les grossesses extra-utérines), parfois dans l’ovaire ou plus rarement dans la cavité abdominale ou le col de l’utérus. Même si ces cas d’implantation au mauvais endroit sont rares, ils arrivent quand même dans une grossesse sur 100 à 200. En règle générale, l’embryon ne se développe pas.

Normalement, un œuf fécondé parcourt la trompe de Fallope jusqu’à ce qu’il arrive à l'utérus et c’est là qu’il se niche. Mais il arrive qu’il y ait des obstacles dans les trompes. C'est le cas quand elles sont obstruées, ce qui peut arriver souvent après une infection (par ex. au Chlamydia), mais aussi à cause d’une endométriose, après une grossesse extra-utérine précédente ou après un avortement ou une opération du ventre. Les grossesses extra-utérines sont aussi un peu plus fréquentes quand l’utérus contient ou a contenu un dispositif intra-utérin (stérilet). Un autre facteur de risque est une stérilisation précédente, surtout si les trompes de Fallope ont été sectionnées, et une fécondation artificielle. Mais une grossesse extra-utérine arrive aussi chez des femmes qui n’ont aucun de ces facteurs de risque.

En cas de grossesse ectopique, la croissance de l’embryon ou du placenta va très probablement blesser, voire déchirer, les tissus environnants. Tôt ou tard, cela cause des saignements dangereux: le principal symptôme d’une grossesse extra-utérine. Pour cette raison, la grossesse extra-utérine est une complication très sérieuse qui peut nécessiter une hospitalisation en urgence. En effet, les saignements à l'intérieur du corps (hémorragies internes) peuvent être mortelles. Bien entendu, la grossesse ne pourra pas se poursuivre. Le seul traitement possible est de supprimer la grossesse ectopique.

Signes d’une grossesse hors de l’utérus

Traitement d'une grossesse extra-utérine


Häufige Frage zum Thema

Faux: une grossesse extra-utérine peut aussi se produire après une fécondation artificielle, bien que les embryons soient implantés directement au bon endroit sur l’utérus et n’entrent pas en contact avec les trompes de Fallope. En fait, les GEU sont même un peu plus fréquentes après une FIV que...

vollständige Antwort lesen

Newsticker

Une hormone indique le risque de grossesse extra-utérine: une hormone nommée adrénomédulline joue un rôle important lors des grossesses en-dehors de l’utérus, par ex. dans une trompe de Fallope, et pourrait servir de marqueur de dépistage. Des chercheurs hongkongais ont découvert que, chez les patientes concernées, la trompe de Fallope produit trop peu d’adrénomédulline. Les trompes et leurs cils vibratiles bougent alors moins vite. L’ovule fécondé reste alors coincé dans la trompe au lieu d’être transporté vers l’utérus. (swissmom-Newsticker 18/05/2012)

Un enfant porté à terme dans l'abdomen: En principe, les grossesses hors de l'utérus, généralement dans les trompes, parfois dans la cavité abdominale, entraînent toujours la mort de l’embryon. Mais une Africaine de 33 ans a récemment mis au monde par césarienne, à la 41e semaine, une petite fille en bonne santé de 2850 g, qui avait grandi dans la cavité abdominale sans que ça se voie à l’échographie. Six mois plus tard, la mère n’a pas de problèmes mis à part une tension un peu élevée, et l'enfant semble aussi se développer normalement. (Newsticker, 4.3.2013)

Last update : 03-04-18, BH

loading