Frau drückt die Hände in ihren Schoss

La fausse couche très précoce (avortement précoce)

Un avortement précoce est une fausse couche qui se produit jusqu’à la fin de la 6e semaine de grossesse. C'est relativement fréquent: trois quarts des fausses couches se produisent au premier tiers de la grossesse, dont 40 à 70% (la proportion augmente avec l’âge de la femme) entre la fécondation et le constat de la grossesse par un test de grossesse positif ou une première échographie. Souvent, l’ovule ne s’est même pas encore implanté.

La grande majorité des avortements précoces passent inaperçus. Les femmes ne se rendent pas compte qu’elles ont perdu une grossesse et ont l’impression d’avoir leurs règles un peu en retard, peut-être un peu plus intenses que d’habitude. Beaucoup de femmes qui ont leurs règles plus tard que normalement ont probablement en vérité eu un avortement précoce.

C'est seulement grâce à la médecine reproductive moderne que l'on sait que les avortements précoces sont aussi fréquents. Des études chez des femmes tombées enceintes grâce aux hormones, à l’insémination ou à la fécondation in vitro, où on connaissait exactement le moment de la fécondation et qui ont pu être observées de près pendant les débuts de leur grossesse, ont permis de prouver scientifiquement cette hypothèse déjà ancienne.

Environ 70% des fausses couches ont des causes génétiques, en majorité des cas d’un nombre erroné de chromosomes lors de la fusion de l’ovule et du spermatozoïde. L'avortement précoce est donc pour ainsi dire un mécanisme de sécurité naturel pour éliminer à temps les enfants non viables. Inversement, ceci permet de conclure qu’il n’y a aucune raison que cette erreur de la nature se reproduise forcément à la prochaine grossesse.


Pour en savoir plus:

Informations statistiques sur la probabilité d’une fausse couche

Œuf clair ou grossesse môlaire


Savoir

Quand peut-on retomber enceinte?


Last update : 03-08-20, BH

loading