Ultraschalluntersuchung einer Schwangeren

Décollement précoce du placenta

En cas de décollement précoce du placenta, aussi appelé hématome rétroplacentaire, le placenta se décolle entièrement ou en partie de la paroi utérine. Du sang s’accumule alors dans l’espace ainsi créé et s’écoule parfois par le vagin.

Un décollement précoce arrive dans 0,5 à 1,0% de toutes les grossesses. Mais souvent, on n’arrive pas à élucider la cause du problème. Les femmes qui ont déjà mis au monde plus de deux enfants et souffrent d’hypertension ou de prééclampsie sont plus souvent touchées.

Les décollements du placenta se divisent en cas légers, moyens et graves, en fonction de l'importance de la perte de sang et du degré auquel le placenta s’est décollé. En cas d’hémorragie interne, les seuls symptômes peuvent être des douleurs et un choc. Mais en général, il ne s’agit que d'une petite perte de sang et d'un décollement minimal du placenta, qui ne fait pas forcément de mal à l’enfant. Dans les cas graves où plus d'un tiers de la surface du placenta se décolle, par contre, l’enfant reçoit tellement peu d'oxygène qu’il peut même être en danger de mort.

Un petit décollement se soigne normalement par l’alitement. Mais si la grossesse est déjà bien avancée, on réfléchira aussi à déclencher artificiellement le travail. Les cas moyennement graves nécessitent parfois une transfusion sanguine. Si la grossesse est assez avancée, on effectuera éventuellement une césarienne.

Dans les cas de décollement graves, accompagnés d'un choc sévère, d'une perte de sang importante ou d’hémorragies internes fortes, voire d'une insuffisance rénale, on procède immédiatement à une transfusion de sang et accouche le bébé par voie de césarienne.

Version: 06/12, BH

Last update : 07-11-18,