Suffit-il de prendre les comprimés d'acide folique à partir du moment où on a un test de grossesse positif?

L’acide folique joue un rôle important pour tous les processus de formation ou de division cellulaire du Corps humain. Pendant la grossesse, une carence en acide folique peut entraîner entre autres des anomalies du tube neural chez l'enfant. Par ailleurs, des malformations cardiaques ou des voies urinaires, ainsi que les fentes labio-palatines sont mises en relation avec un déficit d’acide folique pendant le développement embryonnaire.

Le tube neural de l'enfant se ferme déjà à la quatrième semaine de grossesse, au moment même où la plupart des femmes se rendent compte qu’elles sont enceintes. Peu importe d’ailleurs combien d'acide folique vous absorbez par votre alimentation: il est impossible de couvrir les besoins doublés en cas de grossesse uniquement par la nourriture. C'est pourquoi les experts recommandent la prise prophylactique, ou préventive, d'acide folique, avant même le début de la grossesse. Une prophylaxie à l’acide folique permet de réduire d'environ 70% le risque d’anomalies du tube neural.

Vérifiez vos apports et veillez à recevoir le dosage recommandé: au moins 400 μg (0,4 mg) d'acide folique. Aucun cas de surdosage d'acide folique n'est connu. Si vous prenez aussi certains antiépileptiques ou si vous avez une maladie chronique de l’intestin, la dose quotidienne recommandée passe de 0,4 mg à 5 mg.

Last update : 31-10-19, BH