Arrive-t-il souvent que les examens de fertilité révèlent qu’il n’y a juste aucun espoir de tomber enceinte?

Un tel diagnostic est rare et doit souvent être pris avec un grain de sel, à moins qu’il ne provienne d'un spécialiste confirmé.

De nos jours, on tend à éviter le terme de «stérilité» et on parle plutôt de fécondité réduite, d’infertilité ou de subfertilité. Cela reflète le fait qu’une incapacité totale à procréer est plutôt exceptionnelle et ne se reconnaît en règle générale qu’après avoir épuisé toutes les possibilités. De bonnes données d’épidémiologie montrent qu'une majorité des couples connaissent le bonheur grâce à un traitement de fertilité.

Cela signifie que plus de 70% des couples sont capables d’avoir un enfant en bonne santé.

Source: www.360grad.ch

Last update : 31-10-19, BH