Mit welchen Kosten muss man rechnen?

Coûts de l'analyse et du traitement d’une stérilité

En général, l'assurance de base prend en charge les coûts des diagnostics, du traitement hormonal (pouvant prendre un an) et de l’insémination avec le sperme du partenaire (jusqu’à trois cycles), dans la mesure où il n’y a pas d’obstacles à la fertilité. Mais pour en avoir le cœur net, il faudrait obtenir une garantie de prise en charge des coûts auprès de votre caisse.

Malheureusement, les coûts d'une fécondation artificielle par FIV ou ICSI ne sont pas encore pris en charge par l'assurance maladie en Suisse. L’idéal est de demander rapidement un devis détaillé lors de l'entretien d'information avec votre médecin traitant. Une fécondation in vitro coûte entre 4000 et 9000 francs par ponction/cycle. Si on y ajoute une ICSI, les coûts atteindront 8000 à 10.000 Fr. par cycle à cause des travaux de laboratoire. Il faut en général au moins trois cycles avant qu'une grossesse ne se déclare. Une fécondation in vitro: peut donc coûter jusqu’à 30 000 francs. Mais au total, les coûts engendrés dépendent fortement de la durée de la stimulation hormonale requise.

Si vous souhaitez faire congeler les ovules surnuméraires pour le prochain cycle de FIV, vous devrez en tous les cas payer la cryoconservation  de votre poche. Celle-ci coûte de CHF 500.– à CHF 1000.–. Par contre, les coûts pour un éventuel cycle complémentaire réalisé avec les ovules fécondés congelés sont nettement moins élevés, se situant entre. Fr. 1000.-- et 1500.--

Vous aurez probablement besoin d’une assurance complémentaire si vous devez passer des examens à l’hôpital et que vous souhaitez qu’un médecin vous prenne en charge personnellement; il en va de même si vous tombez enceinte après un traitement réussi. Si les examens ont déjà commencé, vous ne pourrez étendre votre couverture d'assurance qu’après l’échéance d’un délai de carence (généralement d’au moins 9 mois)!

Newsticker

La Pologne rembourse la fécondation artificielle: le Ministère de la santé de Varsovie a publié une liste de 23 cliniques et unités ambulatoires participant à un programme gouvernemental prévu pour trois ans et qui devrait coûter plus de 60 millions d’euros. L'État met à disposition de tout couple au désir d'enfant frustré une somme équivalant à 2000 CHF pour une fécondation in vitro (FIV) comportant deux à trois essais. Il ne prend toutefois pas en charge les coûts des préparations hormonales nécessaires. Jusqu’ici, les couples polonais devaient payer l'intégralité de la fécondation artificielle de leur poche.(swissmom Newsticker, 03.09.2013)

Last update : 04.2016, BH

loading