Ultraschall des Unterbauches

Malformations de l’utérus

Les malformations de l’utérus ne sont pas rares. Elles apparaissent pratiquement toujours en raison d’une fusion incomplète des canaux de Müller ou d’une disparition incomplète des membranes de séparation (septum). Les femmes présentant des malformations de l’utérus peuvent ne ressentir aucune douleur. Elles peuvent être enceintes de façon spontanée et mettre au monde un enfant sans complications. On rencontre cependant plus fréquemment une infertilité, des fausses couches, des naissances précoces, tout comme des anomalies de positionnement de l’enfant durant l’accouchement.

On diagnostique de nos jours les anomalies de l’utérus en pratiquant un examen par ultra-sons de l’utérus et de la cavité abdominale.

  • Utérus bicorne: On estimait jadis le pourcentage de fausses couches chez les femmes présentant un utérus bicorne à environ 35% et de nos jours à un nombre bien inférieur, car on est capable de faire une différence ente utérus bicorne et utérus subseptus. Après plusieurs fausses couches, il est possible d’envisager une intervention chirurgicale comme thérapie.
  • Utérus unicorne: L’utérus très étroit est découvert la plupart du temps lors d’un examen par endoscopie en raison d’une infertilité. Il n’existe qu’une seule sortie des trompes. Le pourcentage de fausses couches s’élève à 50%. Il n’existe aucune possibilité opératoire.
  • Utérus septus et subseptus: Il s’agit de la malformation utérine la plus fréquente qui est aussi à l’origine de nombreuses fausses couches. La littérature médicale indique un pourcentage de fausses couches pouvant atteindre 75%. Le traitement existant est ce que l‘on appelle la dissection avec une utilisation d’hystéroscopie.

Informations relatives aux myomes de l’utérus

Last update : 25-04-16, BH

loading