Ovulation Schritt für Schritt

Perturbation de la maturation ovocytaire

L’équilibre hormonal est très important pour la phase de fécondation. Des perturbations dans la production et dans l’interaction des différentes glandes de productions d’hormones peuvent conduire à une absence de maturation ovocytaire et d’ovulation et à une production de corps jaune insuffisante.

Souvent des doses importantes d’hormones mâles (androgènes), en lien éventuellement avec un kyste ovarien, syndrome appelé SOVK, peut en être la raison. Un sous- poids ou un surpoids, des variations importantes de poids en peu de temps, des sollicitations corporelles extrêmes, des perturbations de la fonction thyroïdienne, des tumeurs (extrêmement rare), des médicaments et le stress de façon générale, peuvent perturber l‘équilibre hormonal fragile.

Grâce à un examen du vagin par échographie, l’ovaire peut être décrit de façon très précise, et il est possible de répertorier le nombre de follicules présents. A partir de la quantité de follicules, le médecin peut déduire la réponse des ovaires à une éventuelle stimulation hormonale pratiquée postérieurement. Notamment, les chances de grossesse sont bien plus élevées lorsque de nombreux follicules sont présents dans les deux ovaires.

De plus, des analyses hormonales permettent d’analyser la fonction ovarienne. Les hormones LH, FSH, prolactine, testostérone, SHBG et TSH sont importantes. En sus viennent lors de la phase de génération du corps jaune (deuxième partie de l’ovulation), l'œstradiol et la progestérone.

Explication détaillée des hormones et de leur fonction.

Last update : 25-04-16, BH

loading