Endometriose.Weibliche Geschlechtsorgane

Endométriose

L’endomètre est le nom donné à la muqueuse située à l’intérieur de l’utérus qui se forme durant un cycle sous l’effet des hormones féminines (œstrogènes, progestérone) et est évacuée lors de la menstruation.

Le concept d’endométriose décrit la croissance bénigne de la muqueuse utérine à l’extérieur de l’utérus. On peut supposer que 10 pour cent des femmes souffrent de cette affection. Son origine n’est pas parfaitement connue. Il est probable que de toutes petites quantités de muqueuse utérine parviennent durant la menstruation à franchir les parois des trompes et à envahir les parois abdominales sur lesquelles elles s’installent, entraînant des excroissances. La muqueuse utérine forme de petits nids ou des kystes, tout particulièrement dans les organes du bassin: dans l’utérus, dans les ovaires et dans les trompes. Les intestins, le nombril et d’autres organes peuvent aussi être touchés.

Les plaques d’endométrioses engendrent les mêmes modifications menstruelles que les muqueuses vaginales normales. Elles croissent et se développent comme si elles se trouvaient dans l’utérus et saignent même à la fin du cycle. En fait, l’écoulement sanguin n’est pas évacué par le vagin, il demeure à l’intérieur du corps et est stockée par exemple dans les cavités abdominales, puis absorbé lentement par le corps. Si le sang est stocké, des kystes d’endométriose se forment.

Des douleurs n’apparaissent pas nécessairement. Chez la plupart des femmes atteintes d’endométriose de violentes douleurs apparaissent deux jours avant et deux jours après la menstruation

Cette maladie bien connue peut être la cause d’infertilité, tout particulièrement lorsque les trompes sont affectées. Ces dernières peuvent engendrer des adhérences en raison d’une prolifération de la muqueuse, laisser des cicatrices et s’obturer. Cela perturbe le trajet des spermatozoïdes vers l‘ovule et aussi, après une éventuelle fécondation réussie, la voie prise par l’ovule qui se divise en se dirigeant vers la cavité de l’utérus. Une implantation, donc une nidation dans la muqueuse utérine n’a pas lieu en dépit de la fécondation, et l’embryon est rejeté lors de la prochaine menstruation.

Suivant l’emplacement et la gravité de l’endométriose, il est nécessaire de mettre en place une thérapie médicamenteuse ou d’avoir recours à une opération ou à une combinaison des deux. Lors d’une exploration de l’abdomen, des plaques d’endométriose et des cicatrices peuvent être identifiées et être ôtées par endoscopie. On parvient parfois à dégager l’utérus.

Last update : 05-09-19,

loading