Paar im Bett

Le test post-coïtal

Grâce au test post-coïtal, il est possible de vérifier la perméabilité de la glaire cervicale. Le test devrait être réalisé peu de temps avant l'ovulation, car c’est à ce moment que sont réunies normalement les conditions optimales pour la survie des spermatozoïdes. En cabinet ou à l’hôpital on réalisera 6 -12 heures après les rapports sexuels un prélèvement sur le canal endocervical qui devrait être constitué d’un mélange de glaire cervicale et de sperme. On analysera au microscope le nombre, la mobilité et la capacité de survie des spermatozoïdes. 

Au cas où aucun, ou peu de spermatozoïdes seraient visibles, ceci peut être dû aux raisons suivantes:

  • Le jour du cycle n’était pas optimal. La glaire cervicale n’était pas aisément franchissable par les spermatozoïdes, comme cela est le cas aux alentours de l’ovulation.
  • Il n’y pas d’ovulation et ainsi aucune augmentation d'œstrogènes, grâce auxquels la glaire offre généralement un meilleur climat pour les spermatozoïdes.
  • Les spermatozoïdes sont inactifs. Il existe probablement une incompatibilité et une réaction de défense contre les spermatozoïdes, si bien qu’aucune fertilisation ne peut avoir lieu.
  • Il n’y a pas de spermatozoïdes. Ceci est probablement dû à une perturbation de la production des spermatozoïdes ou au transport des spermatozoïdes chez l’homme. On peut déterminer cela de façon précise grâce à un spermogramme.

 

Last update : 31-10-19, BH

loading