Tabelle zur Bestimmung der fruchtbaren Tage, Zyklustabelle und digitales Fieberthermometer

La courbe de température basale

La preuve la plus simple de l’ovulation, mais qui n’est pas toujours la plus évidente, peut donc être apportée par la prise de la température basale. Comme d’autres méthodes naturelles, par exemple l’observation de la glaire cervicale, elle sert simplement d’orientation et présente le grand avantage de pouvoir être effectuée avec peu de moyens et de façon autonome à la maison.

La température corporelle est prise le matin avant le lever. Dans les un à deux jours suivant l’ovulation, la température augmente d’environ 0,5° et diminue à nouveau juste avant les règles, dès lors qu’aucune grossesse n’est intervenue. La certitude qu’une ovulation a lieu avant l’augmentation effective de la température de 0,5° est toutefois de 70%. D’autre part, les femmes peuvent présenter une ovulation régulière, sans que la température ne monte après l’ovulation.

L’organisation mondiale de la santé (OMS) a défini deux critères permettant de conclure à une ovulation du fait de l’augmentation de la température.

  • Si une ovulation a lieu, la température monte dans les 48 heures.
  • Dans les trois jours qui suivent la température devrait monter de 0,2° C rapport aux six jours précédents.

Si vous utilisez un thermomètre classique, reportez les résultats sur une feuille de température qui vous sera remise par le/la gynécologue qui vous suit habituellement. Dans l’intervalle, il existe dans le commerce des thermomètres numériques, certains même combinés avec une horloge, des possibilités de stockages et d’interprétations du résultat (thermomètre de cycle). Plus ces appareils sont utilisés, c’est à dire, plus les données individuelles seront nombreuses, plus les résultats seront précis. Quelques-uns devraient pouvoir déterminer les jours propices de façon fiable après deux cycles. Un test d’ovulation mesure la modification hormonale lors de l’ovulation. Vous pourrez exploiter ces résultats de façon pratique en tenant une courbe de la température basale.

Des erreurs peuvent facilement se produire lors de la mesure de la température. Il est d’une importance primordiale d’avoir dormi six heures auparavant, de prendre la température immédiatement après le réveil et sur la même partie du corps. Des erreurs sont aussi induites par une fièvre faible, des affections, des changements de lieux et de fuseaux horaires, par la prise de certains médicaments et la consommation d’alcool le soir précédent. Quelques conseils supplémentaires: abaissez dès le soir précédent la température du thermomètre, en effet même cet effort corporel peut fausser la courbe.

Lorsque le désir d’enfant n’est pas comblé et devient pressant, il est intéressant de prendre sa température durant quelques mois tout au plus. On dispose de méthodes précises pour apporter la preuve d’une ovulation. De 5 à 8 jours après l’ovulation présumée, il est possible de déterminer la présence dans le sang de l’hormone du corps jaune (progestérone), car elle augmente de façon vérifiable. On peut, de plus, procéder entre le dixième et le douzième jour du cycle à une échographie pour apporter la preuve de la présence de follicules.

Last update : 02-09-19, BH

loading