Hormon Therapie, blaue Kapseln, rote Pillen, Spritze, Ampullen, Thermometer
Présenté par:

Les principales hormones du cycle féminin

Les hormones sont des substances produites par un organe et qui, envoyées en tant que signaux, exercent un effet sur un autre organe. Les hormones suivantes jouent un rôle dans le cycle menstruel:

  • L’hormone de libération des gonadotrophines ( GnRH) est l’hormone maîtresse qui orchestre les hormones sexuelles féminines. Elle est produite dans l’hypothalamus et stimule notamment la libération de FSH et de LH (cf. ci-dessous) dans l’hypophyse.
  • L’œstradiol est la principale hormone sexuelle féminine du groupe des œstrogènes. Elle est produite dans le follicule en croissance et est libérée dans le sang. Plus le follicule croît pendant son développement, plus la quantité de cette hormone sécrétée dans le sang est importante. Elle a aussi pour effet la reconstitution de la muqueuse utérine (endomètre) et elle fluidifie la muqueuse du col de l’utérus pour faciliter l’entrée des spermatozoïdes dans la matrice. Lorsque plusieurs follicules mûrissent dans les deux ovaires, par ex. en cas de stimulation hormonale, la concentration d’œstradiol est alors proportionnellement plus élevée.
  • La progestérone, hormone du corps jaune, appartient au groupe des progestatifs. Produite majoritairement dans la seconde moitié du cycle, par le corps jaune, elle stimule la libération de certains nutriments par la muqueuse utérine. Elle augmente en outre la température basale après l’ovulation. En l’absence de fécondation, le taux de progestérone décline, ce qui déclenche les règles. La progestérone est indispensable pour préserver la grossesse dans ses débuts. Lors de la nidation de l’ovule fécondé, le corps jaune demeure présent, assurant une production suffisante de progestérone, jusqu’à ce que le placenta soit à même de s’en charger.
  • L'hormone folliculo-stimulante (FSH) est produite dans la partie antérieure de l’hypophyse et influence la maturation des follicules. D'une part, la FSH stimule la formation d’œstrogènes dans le follicule. D'autre part, elle soutient la formation et l’activité des cellules à l’intérieur du follicule (les cellules de la granulosa) qui entourent l’ovule et lui apportent ses nutriments.
  • L'hormone lutéinisante (LH) tout comme la FSH, est produite dans la partie antérieure de l’hypophyse. Elle assure d’une part la production d’une faible quantité d’hormones sexuelles masculines au sein de l’ovaire et, d’autre part, entraîne au milieu du cycle l’ovulation d’un follicule mûr. Lors de la seconde moitié du cycle (phase lutéale), elle stimule la production de progestérone par le corps jaune.
  • La prolactine (LTH) est l’hormone productrice de lait. Après l’accouchement, pendant l'allaitement, elle entraîne la production de lait dans les seins et bloque l’apparition des règles. Comme la FSH et la LH, elle est produite dans l’hypophyse. Chez certaines personnes ayant des problèmes de fertilité, cette hormone est produite en quantités excessives, ce qui entraîne des irrégularités du cycle ou une faiblesse des ovaires ou des testicules. Dans ces cas, il faut parfois exclure une tumeur de l’hypophyse. Toutefois, il s'agit en général d’une tumeur bénigne. La sécrétion de prolactine augmente en situation de stress externe et interne.
  • La HCG est l’hormone de la grossesse. La gonadotropine humaine est produite par les cellules entourant l'œuf (pas par l’embryon lui-même) et régule la libération de l’hormone du corps jaune (progestérone) dans l’ovaire. Une augmentation constante et dynamique de la quantité de hCG libérée est indispensable à un approvisionnement suffisant en hormone du corps jaune aux débuts de la grossesse.
  • Ocytocine agit principalement sur le tissu musculaire de l'utérus. Ici, le nombre de récepteurs de l'ocytocine augmente avec chaque semaine de grossesse. Vers la fin de la grossesse et pendant l'accouchement, l'ocytocine déclenche et ajuste les contractions. Après la naissance, l'hormone provoque des contractions des canaux mammaires dans la glande mammaire et stimule ainsi la production de lait maternel et le débit du lait
ava women

DOUBLEZ VOS CHANCES

Il y a 6 jours par mois où vous pouvez tomber enceinte. Des tests cliniques ont prouvé qu’Ava en reconnaît 5. En savoir plus

ava women

Newsticker

Les femmes ont l’avantage en cas de stress: l'œstrogène, hormone sexuelle féminine, protège leur cerveau des surcharges, selon les résultats d’expériences réalisées aux USA. Celles-ci ont examiné la mémoire des rats avant et après l'exposition au stress. Chez les femelles, celle-ci était identique avant et après le stress; les mâles, eux, avaient une moins bonne mémoire après un stress. Les mâles qui recevaient de l’œstrogène présentaient la même résistance que les femelles. Les chercheurs tentent maintenant de trouver une substance ayant l’effet de stabilisation émotionnelle de l’œstrogène sans ses effets secondaires. (swissmom Newsletter 20.08.2013)

Last update : 25-04-16, BH

loading