Krabbelalter

Le neuvième mois

Votre bébé se met à ramper. Les mains et jambes sont impliqués dans le mouvement. Tenu par les mains, le bébé arrive à se tenir droit une bonne demi-minute, en mettant tout son poids sur les talons. Votre bébé sait désormais aussi plier les genoux et s'asseoir quand il est debout, ce qui n’est pas une mince affaire!

Beaucoup de parents se demandent alors s’ils peuvent acheter des chaussures pour leur enfant. La plupart des pédiatres sont unanimes: les chaussures ne sont nécessaires que quand l’enfant marche régulièrement dehors. D’ici là, marcher pieds nus (ou avec des chaussettes antidérapantes) est l’idéal pour le développement de ses pieds et de son équilibre.

Votre bébé est désormais très actif. Il ne veut plus rester couché tout le temps, il a envie de s’asseoir, pour mieux voir ce qui se passe autour de lui. Si vous lui donnez deux doigts, il se soulèvera tout seul pour se mettre en position assise. Vous le tiendrez alors seulement par les poignets ou les mains. Le bébé peut déjà rester assis seul pendant plus d’une minute, car il tient son dos en équilibre (même s’il n'est pas encore tout à fait droit). En outre, il s’appuie sur l’une ou l’autre main. Il peut se pencher en avant sans perdre l’équilibre. Vous verrez à quel point il sait utiliser ses mains si vous le poussez doucement: il tendra tout de suite une main pour se rattraper. La coordination fonctionne donc déjà très bien.

Depuis quelques mois déjà, votre enfant est très intéressé par ses mains, il apprend à connaître et à apprécier leurs fonctions. Il prend les objets en pince entre pouce et index et commence par se les mettre dans la bouche. Il attrape un jouet que vous posez devant lui dans une boîte. Si vous laissez votre bébé boire dans une tasse, il vous aidera à la tenir. Mais il n’attrape pas seulement les balles, peluches et jouets: cela fait longtemps que le petit malin a reconnu l'utilité de ses mains et de ses doigts quand il s'agit de se procurer un biscuit et de l’amener à la bouche pour le manger. Si le biscuit tombe, votre enfant fera tout pour le ramasser. Parfois, cela signifie se laisser tomber sur le ventre et se lancer à sa poursuite en rampant. Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour une friandise...

Au début, votre enfant n’avait qu’un seul registre et ses cris étaient plus ou moins forts en fonction de son énergie. Mais il sait maintenant qu’il peut utiliser divers tons de voix. Il en est le premier étonné. En effet, il utilise cette faculté non seulement pour communiquer avec les parents: il se «parle», ou plutôt babille, tout seul en variant l’intensité et le volume. Ces découvertes l'intéressent parfois tellement qu’il passe énormément de temps à papoter. Son babil devient de plus en plus varié et il aligne les syllabes. 

Il peut même avoir de véritables «conversations» avec un adulte: le bébé va faire un son et attendre que l’adulte réponde. Ensuite, c'est lui qui répond. L'enfant poursuit la conversation tant qu’on le regarde et qu’on lui parle directement. Réjouissez-vous: un petit enfant ne fait la conversation que quand il est content. Quand il est fâché, il ne parle pas. Au fait, des études ont démontré que le développement linguistique et intellectuel de l’enfant dépend énormément du nombre de mots qu’il entend par jour! Mais seule la communication dirigée directement vers l'enfant compte. Ça ne sert à rien de poser le petit devant la TV. C'est le moment de ressortir les comptines de votre enfance.

Quasi tous les enfants adorent la musique. Rien d’étonnant à ça: le premier son qu’un enfant perçoit est le rythme du cœur de sa mère. Conséquence: plus la musique est rythmique, plus bébé y réagira intensivement. Ça peut être de la salsa, du rock’n roll ou une valse. Votre enfant ne fait pas vraiment la différence pour le moment. Stimulez cette passion: vous trouverez les plus beaux textes de chansons pour enfants suisses chez swissmom! Prenez l'enfant sur vos genoux, bougez-le au rythme de la musique, aidez-le à taper des mains en rythme. Dès qu’il commence à taper des mains tout seul, vous pouvez l’accompagner, ou bien le diriger en donnant la mesure avec une cuillère etc. Plus tard, quand l’enfant préfère prendre l’instrument, vous pourrez taper des mains. 

Malheureusement, il y a deux universaux stressants pour les parents: plus c'est bruyant, mieux c’est! Et: plus c'est fort, plus l’enfant est content. Dans ce cas, il faut de la patience et des bouchons d’oreille. Une variante moins intense, mais que la plupart des enfants adorent aussi: le bruit du papier froissé. Il adorera jouer avec cela. Le papier journal est très prisé, car il est facile à déchirer et déformer.


Questions fréquentes 

Peut-on donner du miel aux bébés de moins d'un an?

Quel aliment de complément donner si bébé a des selles très dures? 

Notre fille (8 mois) refuse obstinément de ramper. Est-ce grave?


Le 8e mois

Le 10e mois


Last update : 16-11-18, BH

loading