8. Lebensmonat

Le huitième mois

Votre bébé commence à manger des biscuits ou bananes dans votre main et à boire dans les tasses qu’on lui tend. La plupart des enfants ont déjà leurs premières dents. C'est donc très important de ne leur donner que des jus et tisanes non sucrés, pour éviter les caries sur les dents de lait et les dents définitives.

Jusqu’ici, si votre bébé se tournait sur le dos, c’était plus ou moins involontaire et plutôt dû à des problèmes d’équilibre. Maintenant, il arrive à se retourner volontairement. Il commence par les épaules, puis il tourne le reste du corps. Tout ça se fait à l’aide des jambes. Mais certains bébés tournent d’abord le bassin, puis le haut du corps après, chacun a sa technique. Se retourner volontairement du ventre sur le dos est une préparation importante au stade où il commencera à ramper. Il reste déjà assis le dos pas mal droit et s’appuie solidement sur le côté. D'une simple rotation, il se met sur le ventre et, bras tendus, il se met à quatre pattes juste en soulevant un peu le derrière. C'est l’étape avant qu’il ne se mette à ramper. Il arrive à se mettre sur les genoux en s’aidant d’un meuble.

Cette nouvelle mobilité signifie aussi qu’il va y avoir de temps de petits accidents. Ceux-ci font partie intégrante du développement du bébé, même si vous risquez de paniquer de temps en temps en l’observant. Votre bébé doit faire ses expériences, donnez-lui l’occasion de le faire et exercez un peu de retenue. Attention, vous devrez quand même «baby-proofer» votre maison. 

Voir que l’enfant ne se contente plus d’observer et consommer et qu’il se met à participer et réagir est une expérience magnifique. Ça se remarque en particulier en jouant. Le bébé participe activement, par exemple en riant aux éclats quand vous vous cachez derrière une porte avant de réapparaître avec un grand «coucou!». Et si vous vous cachez de manière à pouvoir sortir à deux endroits différents, l’enfant apprendra vite à les observer les deux. Vous remarquerez aussi que pour bébé, tout ce qu’il ne voit pas n’existe pas. Par exemple, en mettant simplement les mains devant le visage avant de les enlever en faisant joyeusement «coucou, me voilà!». Pour l’enfant, vous aviez bel et bien disparu, comme si vous étiez dans une autre pièce. Le contraire aussi fonctionne: Si vous mettez une couverture (légère) sur la tête de votre enfant, il l’enlèvera et, s’il ne dit pas encore «coucou», il fera quand même un son qui a la même signification pour lui. Ce jeu simple permet d’occuper les petits de huit mois pendant longtemps. 

Sûrement que votre enfant a déjà été couvert de peluches et de jouets de la part de vous et de vos parents et amis. Mais il commence à avoir ses préférences. Il s'agit souvent de peluches en tissu, petites ou grandes, dont on voit bien qu’elles ont été utilisées avec passion ces derniers mois. Quand on essaie de lui enlever ce jouet, il proteste à cor et à cri. Utilisez cette relation et mettez la peluche dans son lit, en guise de petit compagnon qui accompagne bébé dans le sommeil et lui donne l'impression d’être en sécurité. 

Pour de bons jouets didactiques, il y a les blocs de construction et les gobelets à enfiler les uns dans les autres, des balles à faire rouler et des jouets qui changent subitement de forme (livres animé). Votre enfant sera fasciné aussi par d’autres jouets, surtout s’ils bougent, font des sons et sont pleins de lampes colorées. Mettre des objets intéressants hors de portée de main est une motivation idéale pour amener votre enfant à bouger et augmenter son rayon d’action. Si la tâche devient trop difficile et frustrante, vous pouvez rapprocher l’objet. Votre bébé pourra tendre la main pour l’attraper.

Il examinera en profondeur son jouet avec les mains (et souvent aussi avec la bouche). Si un jouet lui glisse de mains et tombe à terre, il le pointera probablement du doigt en pleurnichant jusqu’à ce vous le ramassiez. Mais faites-le sans cérémonie, sinon le bébé trouvera rapidement les exercices sportifs de maman plus intéressants que le jouet et s’amusera à le faire tomber exprès. Son attention et son intérêt devraient rester focalisés sur le jouet. 

À cet âge, les enfants commencent à chercher leurs limites. Vous lui avez sûrement déjà dit plusieurs fois que le téléphone n'est pas un jouet et que ça fait mal quand il tire les cheveux. Maintenant, il va tester jusqu’où il peut aller jusqu’à ce que vous lui disiez «non». Ce n'est pas par désobéissance ou méchanceté, c’est simplement de la curiosité. En outre, votre bébé ne se souvient plus de la dernière interdiction. Il ne reste plus qu’à dire non et détourner son attention à nouveau.

Lisez tout sur la 6e poussée de croissance.


Question fréquente

Combien de temps les allergènes dans mon alimentation mettent-ils à se manifester chez mon bébé?


Le 7e mois

Le 9e mois


Last update : 01-11-19, BH

loading