Bald ist der erste Geburtstag!

Le douzième mois

À l’approche du premier anniversaire, tous les mouvements sont légers, vifs et aisés. Il rampe et glisse. Il s’assied sans problème et se met à quatre pattes d'une petite rotation latérale. Votre enfant arrive déjà à rester assis tout seul autant qu’il veut. Cela signifie que le développement de la position assise est accompli. L’enfant n’a plus besoin de se concentrer exagérément, il peut même lever les jambes et bouger, il ne perdra plus l’équilibre.

Les marches et autres obstacles ne le bloquent plus, il n’a aucune peine à les surmonter. Il adore grimper sur vos genoux. Il se met debout en s'aidant de meubles, marche en crabe le long de ceux-ci et, en se tenant d’une main, il arrive à ramasser des objets par terre avec l’autre. Tenu par la main, il fait déjà ses premiers pas titubants. Pour l’instant, il va marcher jambes écartées. À leur 1er anniversaire, environ 60% des enfants peuvent faire quelques pas tout seuls.

Quand il joue, il saisit consciemment les petits objets entre le pouce et l’index. Il adore défaire les lacets. Il met les petites choses dans les grandes, par ex. une cuillère dans une tasse, un petit gobelet dans un grand. Il arrive à attraper, tenir et lancer une balle.

Même si c’est encore un vrai massacre, c’est vers cet âge que votre enfant apprend à manger par ses propres moyens. Cela va un peu plus vite avec des biscuits ou biscottes. D’abord, l’enfant le suçote joyeusement jusqu’à ce qu’il devienne mou. Ensuite, il le mange petit à petit. Manger à la cuillère est déjà un peu plus compliqué, car il faut coordonner le couvert, les doigts et la bouche. Aidez-le en tenant la cuillère. Boire est nettement plus facile. Votre petit manie déjà très bien le gobelet pour enfants à deux poignées. Les tasses à bec sont idéales pour prévenir (du moins en partie) les taches.

La plupart des enfants font déjà de petits dialogues à deux syllabes (papa, mama, dada) avec leurs parents. L'enfant appelle son papa et sa maman, réagit à son nom et comprend certaines instructions. Il adore les félicitations et fera tout pour vous plaire. À cet âge, les enfants sont très câlins et expriment déjà leurs sentiments par des câlins volontaires, c’est une sensation magnifique! Mais parfois, l’enfant en a tout à coup trop et il fait une petite crise de rage. Laissez-le évacuer et attendez qu’il ait commencé à se calmer de lui-même avant de le consoler. 

Votre enfant va avoir un an! Ce n’est plus vraiment un bébé, mais de plus en plus un petit enfant éveillé, autonome et volontaire. Vous aussi, vous avez sans doute changé et évolué au cours de cette année. Le premier anniversaire est un évènement spécial pour vous et comme pour votre enfant, qu’il ne faut pas laisser passer sans marquer son importance. Bien sûr, votre bébé ne comprend pas encore ce qu’est un anniversaire. Mais il se rend très bien compte qu’il y a une ambiance de fête. Pas besoin de sortir la belle vaisselle et l’argenterie des grands jours. Une nappe bariolée, un ballon et un gâteau avec une bougie suffisent amplement à faire du premier anniversaire un évènement festif. Et pas besoin d’enrôler toute la famille et l’ensemble de votre cercle d’amis. cela risque plutôt d’intimider votre enfant. Ce qui compte, c’est qu’il se rende compte qu’il est la personne principale, qu’il est quelque chose de spécial, car vous l’aimez. 

Vous pensez à un deuxième enfant? Alors pensez déjà à l’assurance hospitalisation: ici nous vous expliquons pourquoi elle est si importante et pourquoi il vaut mieux la souscrire avant votre prochaine grossesse.

Lisez tout sur la 8e poussée de croissance.


Questions fréquentes à ce sujet

Devrions-nous inscrire notre bébé à la piscine?

Selon ma grand-mère, à l’époque, les enfants étaient propres à un an. Est-ce possible?


Le 11e mois

Newsticker

Les premières années oubliées: Pourquoi perd-on le souvenir de sa petite enfance? Presque aucun adulte ne se souvient de ce qui lui est arrivé avant ses trois ans à peu près. Des chercheurs américains ont découvert que des changements dans la manière dont on enregistre les souvenirs jouent un rôle dans ce phénomène, ainsi que l’enfant oublie plus vite (amnésie infantile): si les enfants âgés de cinq à sept ans se souvenaient encore de leurs expériences dans 63 à 72 pour cent des cas, le taux tombait à 35 pour cent chez les huit à neuf ans. Nous perdons donc la plupart de nos souvenirs de notre petite enfance vers l’âge de sept ans. (swissmom Newsticker, 30/01/2014)

Last update : 11.2018, BH

loading