5. Lebenswoche

La cinquième semaine

C'est incroyable, tout ce que votre bébé arrive déjà à faire, alors qu’il n’a qu'un mois! Avec tout son corps, il vous montre s’il est rassasié et content ou s’il veut que vous le portiez. Et il vous sourit activement! La plupart des bébés réagissent déjà différemment à leurs parents et aux inconnus.

Pour le moment, leur activité préférée, c'est observer et imiter. Cela se fait très bien dans le siège berceur (mais ne l'utilisez pas pendant des heures, ni pour dormir) ou bien emballé dans un sac ou une écharpe de transport.

On dit que quand bébé vomit, c’est signe qu’il est en bonne santé. Dans l’ensemble, ce n’est pas faux, vomir est normal dans une certaine mesure... Mais vous devriez quand même bien vérifier si ce n’est qu'un petit renvoi de nourriture ou de vrais vomissements. Si le vomissement est convulsif et intense et que le vomi sent fort le suc gastrique, demandez conseil à votre pédiatre. Il pourrait y avoir une sténose du pylore. Vérifiez aussi si votre bébé a de la fièvre.

Un petit renvoi après la tétée, surtout après le petit rot, est normal, en tout cas les premiers mois. Pour protéger vos vêtements, le mieux est de poser une couche ou un chiffon lavable à haute température sur votre épaule. Tant que les couches contiennent des selles normales et que la balance affiche une prise de poids régulière, il n’y a aucune raison de s’en faire. On peut prévenir un peu les renvois en faisant faire un petit rot de temps en temps pendant la tétée.

À quelle fréquence les couches doivent-elles se remplir? Chez les enfants allaités, aller à selle après chaque tétée est normal, tout comme une seule fois par semaine. La constitution et la couleur des selles peuvent aussi varier énormément. Souvent, les selles des enfants allaités sont plutôt crémeuses; elles ont une odeur légèrement acide, mais pas désagréable. En outre, le type de couches influence l’apparence des selles. Certaines couches jetables sont tellement absorbantes qu’il ne reste quasi plus de liquide. Si vous commencez à passer à une alimentation mixte (à partir du 4e mois minimum), les selles changeront. Elles devraient devenir un peu plus fermes et avoir une autre odeur.

Pensez à bien prendre soin de vous aussi, pas que de bébé. En particulier pour votre poitrine. Les mamelons sont mis à forte épreuve et vite irrités. Donnez-leur un peu d’air et de lumière après chaque tétée. Laissez le lait sécher sur les mamelons. Tout comme la salive de l’enfant, le lait maternel contient des substances bénéfiques et nourrissantes. Vous pouvez aussi hydrater votre peau avec du lait ou de l'huile pour bébés. Les exercices isométriques et une gymnastique légère, ou encore la natation, conviennent aussi aux seins allaitants et renforcent les muscles situés sous les glandes. Ces efforts porteront leurs fruits à l'avenir!

Vous voulez vraiment faire du bien à votre bébé? Alors apprenez quelques gestes de massage pour bébé, une tradition centenaire. En Afrique et en Asie surtout, cela fait belle lurette que les parents prodiguent à leurs enfants ce massage relaxant et bon pour les muscles. Il réduit les hormones du stress et active et renforce les cellules du système immunitaire. En outre, il améliore la respiration et soulage d’éventuels maux de ventre. Il calme les bébés agités et permet une forme spéciale de communication physique, qui est au moins aussi importante que le langage oral. Le massage pour bébé renforce aussi la confiance et le lien entre les parents et l’enfant. 

Être mère, c’est loin d’être de tout repos, malgré ce que croient les gens et ce que veut faire miroiter la publicité. N’ayez pas mauvaise conscience si vous vous retrouvez désillusionnée de temps à autre. Presque toutes les jeunes mères ont des phases où elles pensent qu’elles n'arriveront pas à faire face aux problèmes, où même elles doutent de leur rôle de mère. Ces passages à vide sont normaux et il ne faut en aucun cas les refouler. L’idéal serait d’avoir un partenaire compréhensif ou de bons amis à qui parler de ces préoccupations. Parlez de votre enfant qui n’arrête pas de crier et pleurnicher, qui a toujours faim, laissez libre cours à vos frustrations. Pouvoir parler d’un problème ne signifie pas qu’il est résolu aussitôt. Mais on peut évacuer un peu de tension, obtenir un avis neutre et impartial, peut-être même des encouragements positifs, ce qui permet de relativiser.

Lisez tout sur la 1ère poussée de croissance.


Questions fréquentes

Après une tétée, combien de temps cela prend-il jusqu’à ce que le sein ait à nouveau assez de lait?

J'ai entendu que les mères qui allaitent ont droit à une indemnité. À qui m'adresser pour la demander?

Combien de temps dure l’immunité passive contre les pathogènes?


La 4e semaine

La 6e semaine


Last update : 01-11-19, BH

loading