2. Lebenswoche

La deuxième semaine

La vie à la maison se met en place gentiment. Tout est encore très nouveau et les parents fraîchement émoulus doivent prendre leurs marques dans leur rôle. Votre corps, ainsi que votre âme, se trouvent dans une situation exceptionnelle, le post-partum. Vous trouverez des réponses à toutes vos questions chez swissmom, classées en rubriques pratiques.

En outre, il faut organiser le ménage en plus des soins du bébé. C'est très important de discuter avec votre partenaire avant l’accouchement déjà pour savoir qui se chargera de quelles tâches. Le fair-play, c’est aussi valable à la maison! Il y aura sûrement aussi des amis ou parents qui vous proposeront leur aide. N’hésitez pas à accepter! Il n’y a pas de honte à profiter un peu de l’attention que vous et votre enfant recevez. Quoi qu’il en soit, en cas de doute, tout peut attendre pour l'instant, sauf votre bébé, qui prend toute votre attention, surtout les premières semaines. Et quand il vous donne un instant de répit, vous devriez en profiter pour vous faire du bien: faites une sieste, quelques exercices de relaxation...

Quand votre bébé a bien mangé ou qu’il entend une voix douce, il sourit même parfois. Son petit sourire d’ange est encore entièrement inconscient, sans aucune intention, mais il renforce notre affection et éveille notre instinct de protection. À l’ère préhistorique, c’était sûrement d'une importance vitale!

Pour l’instant, il passe son temps à sucer et mâchonner ses mains. On remarque très bien son réflexe d’agrippement inné: quand on touche la paume du bébé avec un doigt, il ferme son poing et s’agrippe si fermement qu’on pourrait le soulever. Par contre, il perd son «réflexe de marche»: quand on le met sur les pieds, il s’effondre. 

Couché sur le dos, le bébé tourne la tête de côté. Sur le ventre, il essaie de la soulever pendant un moment et de la poser sur le côté. Les mouvements des bras et des jambes sont encore désordonnées et saccadés. Vers la fin du mois, il améliore le contrôle de sa musculature et ses mouvements deviennent plus fluides. N’ayez pas peur si votre bébé louche un peu. Cela devrait s’arranger une fois que les muscles de ses yeux seront mieux coordonnées. Il arrive assez souvent qu’un œil soit un peu collé. Ceci peut être dû à un canal lacrymal bouché

Le bébé peut déjà produire certains sons avec son larynx et, parfois, il fait peur aux parents en faisant de drôles de râles, surtout la nuit. C'est dû au fait que son épiglotte est trop molle, mais cela est sans danger. 

Si vous allaitez votre enfant, c’est à cette semaine au plus tard que vous rencontrerez les premières difficultés. Beaucoup de bébés réclament constamment le sein et se remettent à crier juste après la tétée et les parents pensent alors qu’ils ont encore faim. Mais les bébés prennent ce qu’il leur faut et c'est plutôt les taiseux qui n’en ont pas assez. Les trois premières semaines, huit tétées sur 24 heures sont considérées comme une moyenne normale. Ne vous laissez pas décourager, demandez de l’aide à une sage-femme ou une conseillère allaitement ou maternité. Vous trouverez des adresses dans nos informations sur l’allaitement.

Les cris ne sont pas toujours dus à la faim. Bien sûr, mettre l’enfant au sein le tranquillise. Mais si vous vous rendez compte qu’il ne boit pas et qu’il veut juste avoir quelque chose à suçoter, mieux vaut le calmer autrement. Sinon, votre mamelon va s’irriter. Proposez-lui plutôt une lolette ou occupez-vous de lui affectueusement. Vous apprendrez rapidement à comprendre assez bien ce que votre bébé veut vous communiquer. Si votre bébé a des coliques, cela lui fera sûrement du bien si vous le portez à plat ventre sur votre main. Sinon, essayez un autre de nos nombreux conseils.

Fondamentalement, vous avez maintenant besoin de beaucoup de repos et d’une certaine régularité dans votre quotidien. Même si tous vos amis et parents ont envie de venir vous rendre visite et peut-être même tenir et porter bébé, mieux vaut attendre quelques jours. Invitez les gens à la condition qu’ils vous amènent quelque chose pour soulager votre quotidien: un gratin, une tarte, un thermos de thé!

Si la conseillère pour parents de votre commune ne vous a pas encore contactée, prenez les devants et contactez-la. Elle propose des conseils et un accompagnement gratuits pour les parents qui ont des nourrissons et des enfants en bas âge. Vous aurez très probablement reçu l'adresse auprès de votre clinique d’obstétrique. Sinon, vous pouvez la demander à votre administration communale ou la trouver sur le site www.sf-mvb.ch.

Encore un conseil important: prenez l’habitude de ne jamais laisser votre bébé sans surveillance dans un endroit qui n’est pas sécurisé de tous les côtés. Même s’il est assez rare qu’un nouveau-né tombe déjà de la table à langer ou roule en bas du lit des parents, ce n'est pas impossible. Si vous faites de cette mesure simple un automatisme, vous ne vous laisserez pas surprendre quand bébé devient subitement plus mobile au bout de quelques semaines. Et cela peut sauver la vie de votre enfant. En effet, tomber d’une hauteur de 80 cm peut déjà être mortel. Les bébés tombent souvent tête première, car c'est la partie la plus lourde de leur corps, ce qui garantit des blessures graves au crâne et des hémorragies cérébrales.


Questions fréquentes

J’ai eu une poussée d’herpès labial juste après l'accouchement. Que faire?

Dois-je toujours donner le même sein ou alterner entre les deux?


La 1ère semaine

La 3e semaine


Last update : 16-11-18, BH

loading