Babygesicht mit Sonnenhut und Sonnenbrille

Protection solaire pour la peau du bébé

Le soleil est indispensable pour la vie: il stimule la circulation, donne la bonne humeur et stimule dans notre corps la création de vitamine D, pour l'exploitation du calcium dans notre corps et important pour le métabolisme des os. Le soleil est également responsable pour le bronzage de la peau, une réaction de protection au rayonnement nocif.

Car le soleil a aussi son côté obscur. Un rayonnement prolongé affaiblit le système immunitaire et mobilise les radicaux libres qui détruisent le tissu de la peau et provoquent le cancer de la peau.

Le soleil peut représenter un risque pour les bébés car leur peau est dix fois plus mince que celle des adultes. La réaction d’épaississement ne s'est pas encore établie, et la peau ne crée pas suffisamment de pigments pour se protéger contre les rayons UV. Les experts nous mettent en gardent: Le temps de protection naturelle (le temps que la peau peut se protéger naturellement sans développer un coup de soleil) de la peau de l'enfant est 2 à 7 minutes seulement, et un coup de soleil peut se produire après 5 à 10 minutes déjà, selon l’âge. Pour les enfants, un coup de soleil est comme une brûlure grave, et les enfants peuvent réagir avec une fièvre. Un coup de soleil dans l'enfance augmente de plus considérablement le risque plus tard d’un cancer de la peau!

Le rayonnement du soleil durant les 18 premiers mois de la vie correspond à 80% du rayonnement total auquel une personne est exposée dans le courant de sa vie, parce que les enfants sont plus souvent dehors et normalement moins bien habillés. Les bébés ne doivent en conséquence jamais être exposés directement au rayonnement du soleil! On trouve toujours un endroit à l’ombre. Le soleil y a toujours près de la moitié de sa force. Beaucoup de parasols sont perméables à une grande partie du rayonnement UV. De 11 à 15 heures, quand le soleil de midi est le plus fort, les bébés et jeunes enfants doivent en principe rester à l’intérieur par temps de soleil.

Le choix d’une bonne crème solaire avec un facteur de protection élevé et des micro-pigments est donc d’une importance extrême. Il faudra appliquer la crème le plus vite possible, car l’écran solaire ne déploie son effet complet qu’après une demi-heure. Prudence avec l’huile pour bébé, elle stimule la photo-sensibilité de la peau. Certains médicaments diminuent la protection des crèmes solaires.

Important: la protection solaire doit être appliquée également quand le ciel est couvert, dans la montagne et dans la neige (!).

L’enfant doit être séché immédiatement après avoir pataugé ou nagé, car les gouttes d'eau ont l'effet d’une lentille polarisant les rayons du soleil sur la peau. Appliquez ensuite de nouveau une crème solaire pour rétablir le film de protection.

La peau sensible de la tête doit être protégée par un bonnet léger en coton, un chapeau avec un large bord ou un capuchon protégeant également la nuque. Le torse doit être couvert par une chemise fine à manches longues ou un t-shirt, les jambes par des pantalons. On trouve sur le marché des vêtements avec une protection UV, un filtre de protection UV qui reste intact après le lavage. Le filtre devrait avec un facteur 30 minimum. Des maillots de bain avec une protection UV de 50+ est la norme aujourd’hui chez la plupart des fabricants. Ce filtre antisolaire n'a toutefois qu’un effet limité dans le temps. Les nouveaux produits de lavage avec une protection UV ne conviennent pas pour les enfants, en raison de leur composition chimique.

Une éventuelle éruption cutanée déclenchée chez votre bébé n’indique pas en tous les cas une allergie solaire, souvent, ce sont des boutons de chaleur dus à une accumulation de chaleur. De minuscules cloques ou points rouges se développent quand le bébé transpire. La meilleure prévention est fournie par des vêtements amples en coton perméables à l'air. Votre bébé ne doit en aucun cas avoir trop chaud. Ne laissez jamais la poussette directement exposée au soleil et restez le plus possible à l’ombre en promenant le bébé. Un parasol pour poussettes apporte de l’ombre quand la capote est rabattue.

Newsticker

Un parasol ne suffit pas: un parasol ne suffit pas comme protection contre le rayonnement UV dangereux, car il traverse le tissu. Le facteur de protection contre la lumière (LSF) d’un parasol est seulement 5. Les t-shirts, pantalons ou vêtements ne protègent guère non plus contre un coup de soleil: des vêtements légers en coton ont un facteur de protection de 10, les matières tissées plus denses de 20 maximum. Pour une protection optimale de la peau, il faudra combiner ombre, vêtements, couvre-chef, lunettes de soleil et crème solaire, avec un facteur LSF 20 minium, selon les experts. Il faut, de plus, éviter de passer trop de temps au soleil et rester en règle générale à l’ombre de 11 à 15 heures. (swissmom Newsticker, 07/07/2014)

Carence de vitamine D chez les bébés? La peau des bébés est peu hydratée, elle est fine et ne dispose pas encore de mécanismes de protection. Elle présente de ce fait des réactions particulièrement sensibles au rayonnement UV, sur le moment avec un coup de soleil et plus tard avec un cancer de la peau, raison pour laquelle le soleil direct est interdit pour les bébés. Les vêtements de protection, un couvre-chef et les lunettes de soleil ne doivent jamais manquer à la promenade. Le dilemme: le corps synthétise la vitamine D, une vitamine qui joue un rôle essentiel à la formation des os, à l’aide du rayonnement UV naturel. Les bébés et jeunes enfants jusqu’à l’âge de deux ans environ doivent quand-même être protégés du soleil, et leur besoin en vitamine D devra être couvert par une préparation vitaminée. Les enfants plus âgés peuvent couvrir ce besoin activement par la peau et sortir trois fois par semaine au soleil, sans protection. (swissmom Newsticker, 13/05/2016)

Protection solaire