Denken Sie auch mal an sich selbst

Je veux sortir!

Bébé est enfin là, tout s’est bien passé et une certaine routine commence à s’établir. Ce serait vraiment merveilleux... si seulement le ciel ne vous tombait pas sur la tête justement à ce moment précis. Tout soudain et sans signe avant-coureur, on a l’impression d’être enfermée dans un monde minuscule et insignifiant. Chaque excursion doit être planifiée dans le moindre détail, la spontanéité est exclue, et on n'a plus un seul instant pour soi. 

Ces sentiments n’ont rien à voir avec une dépression du post-partum et en général, ils disparaissent aussi soudainement qu’ils sont apparus; pourtant, ils peuvent être très lourds à supporter pour les jeunes mamans. D'un côté, on n’arrive plus à supporter d’être aussi à l’étroit, d’un autre côté, on se sent coupable de vouloir se reposer un peu de notre petit bébé adoré. N'est-on pas une mère indigne si on n’arrive presque plus à tenir le coup à la maison, malgré tout l’amour qu’on ressent pour bébé?

  • Ne perdez pas trop de temps à vous faire des reproches et à vous demander ce que vous avez bien pu faire de travers. Vous n’avez rien fait de mal. Pendant la grossesse et le post-partum, il n’y en avait que pour les besoins de bébé. Maintenant que la vie avec le bébé a pris un peu ses marques, vos besoins à vous recommencent à se faire sentir.
  • Ne rêvez pas de choses impossibles, ça ne fera qu’augmenter la frustration. Quand bébé est encore tout petit, cela prendra probablement un bout de temps avant que vous puissiez prendre un weekend bien-être ou une journée pour partir en excursion toute seule; et peut-être que le budget familial ne permet pas ce genre de pauses. Si vous passez votre temps à vous imaginer comment ce serait bien, le quotidien vous paraîtra de plus en plus morne et vous serez de plus en plus insatisfaite.
  • Trouvez de petits îlots qui n’appartiennent qu’à vous et profitez-en à fond. Après avoir passé des mois à se consacrer à 100% au (futur) bébé, beaucoup de mamans ne savent même plus ce qui leur fait du bien. Plus vite vous découvrez ce qui vous aide à respirer et à vous détendre un peu au quotidien, plus vous pourrez réagir vite quand le ciel menace à nouveau de vous tomber sur la tête. 
  • Ne laissez pas passer les occasions d'avoir un moment pour vous. Les bébés étant imprévisibles, c'est souvent difficile de planifier les moments où on peut se faire du bien. N’attendez donc pas l’instant «parfait», saisissez l’occasion quand elle se présente, par exemple quand bébé dort un peu plus longtemps que d’habitude pour une fois. N’hésitez pas à laisser de côté autre choses pour cela. Pour votre bébé, une maman heureuse est plus importante que l’ordre parfait.
  • Prenez le téléphone si vous remarquez que vous avez besoin de parler à quelqu’un. La plupart des jeunes mères connaissent les sensations qui vous tourmentent et ça peut être incroyablement libérateur de parler à quelqu’un qui est dans le même bateau et ne vous jute pas. 

Et si vous avez l’impression d’avoir perdu tous vos amis et que le ciel vous tombe sur la tête, c’est sûrement aussi le moment de sortir un peu plus avec votre bébé.

Last update : 25-11-19, TV

loading