mehrere Mütter sitzen mit ihren Babys im Kreis am Boden

Ayez la peau dure!

Les jeunes parents ont affaire à deux sortes de je-sais-tout. Il y a ceux qui vont venir mettre leur nez dans vos affaires justement quand vous vivez une situation particulièrement stressante avec votre bébé ou votre enfant. Et il y a des proches qui vous donnent des conseils sans que vous n’ayez rien demandé ou vous perturbent avec des questions désagréables. Dans les deux cas, c’est important de n’entrer en matière que sur les choses qui vous aident et de ne pas trop accorder d’importance au reste. Mais comment faire quand ces ingérences peuvent être tellement blessantes?

Bien sûr, c’est plus facile avec des personnes rencontrées par hasard. Pourtant, beaucoup de mamans et de papas se retrouvent complètement bouche bée quand un inconnu les agresse tout à coup. La douleur et le doute de cette rencontre désagréable vont souvent plus profonds qu’on ne le voudrait et ce n'est que plus tard qu’on pense à la réplique cinglante qui aurait pu clore le bec à cette personne. 

Le mieux est d’ignorer la personne, discuter ne mène à rien en général. Si vous n’arrivez pas à l’ignorer, essayer de rester calme et factuelle: en réagissant de manière émotive et désagréable, vous ne ferez qu’aggraver la situation. Certaines personnes adressent des paroles insultantes directement à l’enfant. Dans ce cas, protégez votre enfant et dites clairement que vous n’acceptez pas qu’on parle ainsi à votre enfant. Bien sûr, après une expérience du genre, ça vaut la peine de se demander ce que vous auriez pu faire différemment, mais après, il faut laisser la chose derrière; ça ne vaut pas la peine de se laisser gâcher le plaisir à cause d’une personne qui voulait sûrement simplement passer sa mauvaise humeur sur quelqu’un. 

Bien entendu, c’est moins facile quand les je-sais-tout sont des proches et ne se laissent pas juste ignorer. Peut-être que votre belle-mère va vous semer le doute avec des mythes, que votre amie qui a déjà plusieurs enfants vous donne l’impression de tout faire de travers ou que vos parents ont l’impression que vous couvrir de conseils vous aidera. Surtout si votre relation avec une personne est déjà tendue, des petits détails peuvent déclencher de véritables guéguerres, difficiles à supporter pour la petite famille. Comment faire pour éviter ce genre de situations? 

  • Tout d’abord, votre propre attitude est importante. Vous êtes les parents du bébé, c’est votre responsabilité et c'est donc vous qui décidez quelle forme vous allez donner à votre vie de famille. Moins vous êtes assurés dans votre rôle de parents, plus ce sera facile de semer le doute et de vous attaquer.
  • Rappelez gentiment aux personnes que vous ne souhaitez pas d’ingérences et que si vous avez une question, vous demanderez. Souvent, l’autre personne ne se rend pas compte qu’elle transgresse une frontière. 
  • N'accordez pas trop d’importance à ce que disent les gens, essayez de prendre la chose avec humour. Souvent, ces conseils et idées reçues contiennent une bonne portion d'absurdité et plus vite vous apprendrez à en rire, plus vous pourrez réagir de manière détendue. 
  • La naissance de votre bébé n’a pas transformé que votre vie, les parents et beaux-parents aussi se retrouvent dans un nouveau rôle. Tout le monde a besoin de temps pour trouver sa nouvelle place dans la famille, ce qui est d’autant plus difficile quand les attentes sont différentes. Ne leur faites donc pas un procès pour le moindre faux pas. 

Häufige Frage zum Thema

Si votre bébé ne fait que râler, c'est-à-dire des bruits insatisfaits, vous pouvez attendre tranquillement qu'il crie. Il apprend à s'occuper un peu. Et les bébés d'un certain âge s'amusent parfois à faire des sons, ce qui ne veut pas dire que vous devez intervenir.

vollständige Antwort lesen

Last update : 25-11-19, TV

loading