Mutter mit ihrem Neugeborenen

10 pièges qui attendent presque toutes les mamans

Chaque mère vit un peu différemment les débuts de la vie de famille. Mais il y a certains pièges qui nous guettent toutes lors de la première année. Bien sûr, cela ne veut pas dire que c’est impossible de les éviter...

Je dois y arriver toute seule... 

Être autonome, maîtriser sa vie par soi-même, c'est ça qui compte, non? Eh bien, tant qu’on a congé au bout d'un moment, tant qu’on peut décider librement ce qu’on va faire de ses vacances, ça va très bien dans la plupart des cas. Mais qu’est-ce qui arrive quand c’est tout à coup quelqu’un d’autre qui décide la longueur des pauses, le moment des congés et la durée du sommeil? Si cette personne est un bébé qu’on ne peut pas juste consoler et remettre à plus tard? Quand bébé réclame systématiquement sa tétée quand on est enfin attablée devant un bon plat de spaghetti bien chaud? Quand le quotidien n’est plus réglé mais qu’il faut improviser du matin au soir? C'est impossible à gérer toute seule; n’essayez pas, vous serez à bout de forces en un rien de temps. Partagez la responsabilité avec votre partenaire, dites oui quand quelqu’un vous propose de l’aide et connectez-vous à des gens qui peuvent vous aider. 

C'est moi qui sais comment faire

Au bout de quelques semaines, vous et votre bébé formez une équipe rodée, et vous aurez sûrement trouvé une ou deux astuces qui permettent de le calmer à tous les coups. Mais ça ne veut pas dire que les autres font tout faux. Ça ne fera aucun mal à bébé si papa préfère la ouate aux lingettes humides pour changer ses couches, si grand-maman lui donne des bouillies du magasin plutôt que des faites maison ou si le parrain lui chante tout le temps cette chanson rigolote que vous détestez. 

S’accrocher aux illusions 

Toutes les femmes s’imaginent comment elles vont gérer les choses une fois l’enfant venu au monde. Certaines choses marchent du premier coup, certaines autres prennent un peu de temps. Certaines se révèleront illusoires et il faudra peut-être y renoncer, et ça peut faire mal. Ce n’est pas un échec, même si ça peut donner cette impression de prime abord. Ayez confiance: vous et votre bébé trouverez un fonctionnement qui vous convient à vous deux. Il n’y a pas qu’une seule méthode parfaite pour qu’un enfant prospère en toute sécurité. 

Juste vite fait... 

Un grand classique: bébé fait sa sieste, on aimerait bien aussi s’allonger un coup, mais le lave-vaisselle est plein. On se dit «je vais vite le vider et après, je prends une pause», et on met encore vite une lessive, on répond à quelques mails, on profite de l’occasion pour régler les factures, on trie le courrier et pouf, bébé est déjà de nouveau réveillé. Essayez autre chose: Mettez une alarme, allongez-vous et réglez ce que vous pouvez entre le moment où ça sonne et celui où bébé se réveille. 

Tout doit redevenir comme avant 

Pour une raison X, tout le monde s’imagine qu’après une certaine période d'adaptation, tout doit redevenir comme avant. Même structure, même routine, mêmes arrangements. La femme qui n’y arrive pas fait quelque chose de travers. Mais c’est complètement faux. Les enfants transforment la routine quotidienne, la maison, la relation, le corps, les priorités, le budget... Plus vite vous vous familiarisez avec l’idée que la vie avec un enfant ne sera jamais exactement comme avant, plus vite vous pourrez vous mettre à construire votre vie de famille d’une manière qui vous convient à tous. 

Pas le droit à l’erreur

Rien n’est aussi unique et précieux qu’un enfant. Alors ça va de soi que les parents font tout leur possible pour ne faire aucune erreur. Malheureusement, c’est impossible. Surtout parce que les parents ne remarquent souvent pas leurs «pires» erreurs, qui viennent les hanter des années plus tard: «Vous ne m’avez jamais acheté les chaussures clignotantes. Alors que je les voulais tellement!» Détendez-vous! Personne ne pardonne aussi généreusement qu’un enfant qui sait qu’on l’aime. Vous devrez quand même un jour vous excuser comme il faut pour le faux pas des chaussures clignotantes. 

Mais les autres bébés... 

C'est dingue: toutes les mamans sont convaincues d’avoir donné la vie au plus unique des êtres humains. Et pourtant, on se laisse convaincre que si le neveu Jake et l’Anna-Luna des voisins se tournent déjà, son petit trésor devrait le faire depuis longtemps déjà. Aussi difficile que ça paraisse, essayez d’éviter les comparaisons. Votre petit trésor se tournera quand le moment sera venu pour lui. 

Les mamans, c’est comme ça et pas autrement 

Au fond, toutes les femmes savent que la mère n’existe pas. Et la société ne prescrit plus des modèles aussi rigides qu’autrefois. Mais que faire si les sentiments de bonheur d'après l'accouchement se font attendre? Si l’arrivée dans la nouvelle tranche de vie est plus délicate que prévu? Si vous ne vous sentez pas à votre place avec les autres mamans car vous préférez parler politique que recettes de bouillie? On a vite fait d'avoir des doutes: «Qu’est-ce que je fais de travers? Suis-je vraiment une vraie maman?» Oui, vous l’êtes! Vous êtes la mère de votre enfant et vous n’avez pas à être comme toutes les autres: soyez ce qui convient à vous et à votre famille. 

Laisser l'inquiétude gâcher la joie 

En soi, être parfaitement informée est une bonne chose. Mais parfois, à force de connaissances, on ne voit plus que le danger. Si les soucis vous volent la joie de votre bébé, c'est peut-être le moment d’éviter pendant un moment les articles du style: «Si cette maman avait su ça, elle aurait mieux fait attention à son enfant!»

Se perdre soi-même 

Les premiers mois demandent une bonne portion de dévouement et de sacrifices. Mais tôt ou tard, vous aurez à nouveau des moments pour vous. Des moments qui sont souvent immédiatement remplis, avec le retour au boulot, le rattrapage des tâches ménagères négligées, l’aide au partenaire,... Bien sûr que c'est important, tout ça. Mais c’est tout aussi essentiel d'accorder à nouveau votre attention à vos propres besoins. Vous avez énormément donné et, à l’avenir aussi, vous aller encore très souvent mettre vos propres intérêts au second plan. Prenez donc vraiment le temps de découvrir ce dont vous avez besoin pour pouvoir reprendre des forces et de l’énergie. 

Last update : 10-02-20, TV

loading