Baby in der Hängematte

Le bébé dans le hamac

Les mouvements rythmiques et l’étroitesse élastique d’un hamac peuvent rassurer le bébé quand il est agité, quand il a des coliques, et ils peuvent lui donner la sécurité qu’il connaît de l’utérus. Dans ce sens, le hamac est à court terme une bonne alternative du berceau. 

Il n'y a rien à redire contre un hamac du point de vue orthopédique non plus. Le dos de l’enfant est dans un premier temps suffisamment soutenu. Pendant les quatre premiers mois de la vie, la colonne vertébrale est encore fortement courbée, comme elle l’était dans l’utérus.

À partir du cinquième mois de vie, le bébé a des phases de veille prolongée et préfèrerait d’être « couché tout droit ». Cela n'est possible que moyennant un support solide (et plan). Le bébé commence, de plus, de se retourner du dos sur le ventre, et il replie ses jambes vers le haut pour jouer avec ses orteils quand il est couché sur le dos. Tout cela n'est pas possible dans un simple hamac qui s'affaisse, et le développement moteur de l’enfant peut en être perturbé.

Au plus tôt après les premiers six mois, il n'est plus souhaitable, selon les experts, de laisser dormir un bébé dans un hamac. Il existe toutefois des hamacs spéciaux pour bébés plus âgés, avec des ceintures pour attacher l'enfant et un matelas droit et solide.

Pour la sécurité de votre enfant, il est en tous les cas important de suspendre le hamac solidement et d’empêcher l’enfant d'en sortir de son propre chef ou de tomber. Le tissu doit être lavable sans problèmes.

Extrait des «Questions fréquentes»:

Combien de temps un bébé peut-il rester dans un hamac?

Last update : 21-11-19, BH

loading