Milchprodukte

Lait de vache et produits laitiers

Voici les recommandations actuelles pour l’introduction du lait de vache et de ses produits dérivés:

  • Le lait de vache non dilué (lait entier) est à éviter la première année car il contient beaucoup trop de protéines, ce qui surcharge les reins.
  • À partir de 6 à 8 mois, vous pouvez ajouter un peu de yogourt nature au lait entier à la bouillie de fruits.
  • Les produits laitiers comme le séré, le fromage frais (Petit Suisse, Petit Gervais, etc.) et le fromage sont vraiment déconseillés la première année: ils contiennent encore plus de protéines que le yogourt et le lait.
  • Vers 12 mois, on conseille de passer du lait pour nourrissons au lait (entier) de vache normal. Afin de pouvoir faire la transition en douceur et pour que les enfants acceptent mieux le goût inconnu du lait de vache, vous pouvez commencer par faire un mélange de lait pour nourrissons et lait de vache en augmentant progressivement la proportion de ce dernier sur quelques jours.
  • Si l’alimentation est équilibrée, ce n'est pas nécessaire d’ajouter de la poudre de céréales, de chocolat, d’Ovomaltine ou de jemalt, qui contiennent toutes énormément de sucre. Si c'est impossible de faire sans, utilisez-les avec beaucoup de modération.
  • Entre 1 et 2 ans, avec 3,3 à 4 dl de lait et produits laitiers par jour, votre enfant reçoit la quantité optimale de calcium et de protéines et garde assez d’appétit pour obtenir le reste des nutriments vitaux des autres aliments. Veillez donc à donner 3-4 dl de lait par jour à votre enfant à partir de son premier anniversaire. En général, les laits Junior ou de croissance sont inutiles.
  • Le lait drink contient très peu d'acides gras, mais comme ceux-ci sont importants pour le développement du cerveau des petits enfants, on le déconseille, sauf éventuellement pour les enfants en surpoids. Pour des raisons d’hygiène, le lait cru doit être cuit pour les petits enfants. Le lait PAST peut juste être légèrement réchauffée et il est recommandé car, contrairement au lait cru et UHT, il a été chauffé très délicatement et la plupart de ses nutriments sont donc préservés. 
  • Si votre enfant ne supporte pas le lait entier ou qu’il ne boit pas la quantité recommandée, adressez-vous vite à votre pédiatre ou la conseillère maternité.
  • Certaines mères, désireuses d’imposer un régime alternatif ou végane à leurs enfants, utilisent des laits de céréales, d’amandes ou de riz. Ces produits ne conviennent absolument pas aux nourrissons. Selon la recette, la teneur en protéines est trop faible, la qualité des protéines est insuffisante et ils ne contiennent pas les bonnes vitamines et minéraux en quantités suffisantes. Les nourrissons qui subissent ce genre de régime souffrent souvent de troubles du développement irréversibles. Le lait de brebis, chèvre ou jument n’est pas recommandé non plus. En outre, le lait de chèvre est particulièrement pauvre en acide folique et vitamine B12.

Questions fréquentes à ce sujet

Pourquoi faut-il utiliser seulement du lait de vache dilué à l’eau pour les biberons et purées la première année?

Le yogourt est-il plus digeste que le lait?


Last update : 11-11-19, MR / BH

loading