Gläschen mit Brei gefüllt

Bouillie pour bébé, faite maison

Comme premier complément au lait maternel sucré ou au biberon, les bébés aiment bien des bouillies naturellement douces. Il y a la bouillie de carottes ou de patates douces. Les deux recettes sont excellentes comme premier aliment de complément. Si votre bébé a un goût spécial, essayez un autre légume compatible ou commencez par mettre aussi un peu de fruit sucré dans la bouillie. Vous trouverez une liste des fruits et légumes bien tolérés la première année ici. 

Pour les premières cuillerées, il existe aussi de la bouillie de carottes toute prête (125 g) en pot, que vous pouvez simplement réchauffer (au chauffe-biberon ou au bain-marie) et rajouter de l’huile. L’idéal est de séparer la quantité: au début, bébé ne mangera guère plus d’une à deux cuillerées. Chauffez une moitié directement (dans son pot), après avoir mis l’autre moitié au frigo dans un récipient propre pour le lendemain. Ne réchauffez jamais plusieurs fois une bouillie, c’est mauvais pour la santé.

Pour vous faciliter la préparation des bouillies de bébé, voici plein d’idées de recettes:

Recettes à partir du 4e mois

Recettes à partir du 6e mois

Recettes à partir du 8e mois

Recettes à partir du 10e mois

Recettes à partir du 12e mois

Viande, poisson et œufs sont d’importantes sources de protéines. Le corps assimile plus facilement les protéines animales que les protéines végétales. C'est vrai aussi pour les bébés. C'est pourquoi, à partir de 6 mois, il faudrait combiner des recettes végétariennes et à la viande. À partir de 10 mois, les bébés peuvent aussi consommer du poisson pour changer de la viande. Le poisson de mer contient beaucoup d’iode et d’acides gras oméga-3 et les enfants ont besoin des deux pour se développer physiquement et mentalement. Même les bébés à risque d’allergie peuvent manger du poisson à partir de 10 mois. Il y a même des indices qui portent à penser que la consommation de poisson la première année de vie protègerait contre les allergies.

L'œuf de poule (ou les protéines de poule) est un des aliments au plus gros potentiel allergique. Mais comme il n’existe aucune preuve certaine que le fait d’éviter les allergènes alimentaires puissants la 1ère année de vie puisse prévenir les allergies (Directives de prévention des allergies de la société allemande d’allergologie et d’immunologie clinique), même les bébés à risque d’allergie peuvent manger des œufs durs (à partir de 10 mois environ).

Last update : 12-09-18, MR / BH / FS

loading