Körper mit Ausschlag

Rougeole

À l’époque, la rougeole était une maladie très répandue. Elle est très contagieuse. Pratiquement toute personne non protégée est infectée au contact avec les virus de la rougeole, donc avec une personne malade. Mais la rougeole peut aussi être transmise dans l’air, quand une personne infectée éternue ou tousse. Une personne qui a eu la rougeole ou a été vaccinée contre la rougeole reste immune pour le reste de sa vie.

La période d’incubation dure 10 à -11 jours. Les premiers signes de la rougeole rappellent un refroidissement et durent environ trois jours. Une forte fièvre de 38 - 39°C, une conjonctivite et une éruption typique avec une sensation de maladie, du mal de tête et une toux pénible. La muqueuse de la bouche est très rouge, souvent avec de petites taches blanches à l’intérieur des joues. L’éruption cutanée commence souvent derrière l’oreille et se répand sur la totalité du corps. Elle est typiquement accompagnée d’une nouvelle montée de fièvre jusqu’à 40°C. Les taches d’une taille jusqu’à 5 mm sont rouges, légèrement en relief. En moins de deux jours, elles vont couvrir le corps entier. Les joues sont très rouges. Le danger de contagion baisse rapidement une fois que l’éruption cutanée s'est déclarée. L'enfant n'a généralement plus de fièvre après quatre à cinq jours, mais il reste fatigué et aura besoin de se rétablir.

La rougeole sans complication n'est pas traitée avec des antibiotiques. Il suffit de garder l’enfant au lit dans une pièce obscure, de donner beaucoup de liquide et éventuellement un médicament contre la fièvre. Un bon remède maison est le lavage à l'eau salée: faites dissoudre 1 cc de sel dans 1/4 L d’eau tiède et lavez votre enfant de la tête aux pieds. Séchez-le ensuite.

On ne peut toutefois pas dire que la rougeole est une maladie inoffensive. Le virus de la rougeole affaiblit la défense naturelle du corps, et l’enfant est plus susceptible pour toutes sortes d’infections. En conséquence, la diarrhée, une pneumonie, une otite (éventuellement suivie de surdité), des suppurations au niveau des sinus et des conjonctivites sont possibles. Des attaques peuvent se produire également. La rougeole reste la cause de décès la plus fréquente dans beaucoup de pays du tiers-monde.

Le virus est de plus neurotrope et peut provoquer des troubles du système nerveux. Chez un grand nombre d’enfants, la maladie apparemment sans complications résulte en des anomalies du système nerveux central, avec pour conséquence des troubles de comportement et de concentration des enfants sur une longue période. Une complication particulièrement lourde est l’encéphalite post-morbilleuse, une inflammation du cerveau. Elle se déclare chez un malade sur 1000 à 2000, plus fréquemment chez les enfants plus âgés et peut être mortelle ou laisser des séquelles durables (déficience du développement mental, paralysie).

On connaît depuis 40 ans une séquelle inquiétante de la rougeole, appelée PESS: panencéphalite sclérosante subaiguë - une inflammation du cerveau à évolution lente accompagnée d’une transformation des tissus. La PESS fait partie des maladies provoquées par les virus lents et se déclare souvent plusieurs années après la rougeole. Elle commande avec des anomalies du comportement et provoque souvent dans les six à douze mois (parfois seulement dans le courant de plusieurs années) une régression progressive des capacités mentales et motrices pour résulter en la destruction du cerveau et la mort.

En Suisse, il n'y a pas suffisamment d'enfants vaccinés contre la rougeole, avec un pourcentage de 80% seulement. Chaque année, environs 14 000 bébés ne reçoivent pas de vaccin. En conséquence, les experts ont prévu une épidémie de rougeole en Suisse d’ici quelques années. Ces quinze dernières années, on a compté au moins sept enfants morts à cause de la rougeole en Suisse. En ce moment, on discute d’une vaccination obligatoire.

Dans les pays où les vaccinations sont effectuées à grande échelle (par ex. la Suède, la Finlande, les Pays-Bas, les États-Unis), la rougeole est devenue très rare ou elle a complètement disparu. Pour que cela soit le cas, il faut que 95% de tous les enfants soient vaccinés vaccin ROR. La vaccination ROR doit être terminée avant le 2e anniversaire, moyennant 2 dosages. Chez les nourrissons avec un risque accru (enfants prématurés, crèches, épidémies), la vaccination ROR est recommandée à partir de 6 resp. 9 mois.

Newsticker

Les parties de rougeole sont une maltraitance des enfants:le président de l'association des pédiatres allemand, le Dr. Wolfram Hartmann a appelé l’appel de réunir les enfants pour une partie de rougeole une « maltraitance intentionnelle ». Les séquelles des vaccinations, en revanche, sont énormément exagérées. Sur cinq millions de vaccinations, seulement 1,6 séquelles confirmées se sont produites. Les vaccinations sont ainsi la mesure de précaution médicale la plus efficace. Toutes les immunisations réunies ont sauvé plus de vies jusqu’à maintenant que l’utilisation des antibiotiques ou autres médicaments. Un problème existe encore - la « fatigue de vaccination », provoquant des flambées de rougeole, avec un cas mortel sur mille chaque fois. (swissmom Newsticker, 30/11/2014)

Last update : 06-11-19, BH

loading