Was heisst "Kinderkrankheit"?

Les maladies infantiles classiques

Chaque enfant vient au monde avec une certaine « immunité passive » contre les maladies infectieuses. Par voie du cordon ombilical, il a reçu les défenses de sa maman qui le protègent pendant plusieurs semaines, probablement pendant trois mois même de beaucoup d’infections.

À partir de la deuxième année, les infections s'accumulent chez de nombreux enfants (en particulier les infections des voies respiratoires, les otites et laryngites). Ces infections peuvent évoluer comme un rhume banal, ou elles peuvent être accompagnées de fièvre élevé et d'autres signes de maladie (par ex. vomissements, diarrhées, éruptions cutanées, lassitude, etc.).

Les infections sont nécessaires pour construire un système de défense stable contre les multitudes de pathogènes dans notre environnement. Une tendance particulière aux infections avec beaucoup d’infections par an est tout à fait normal et se corrige automatiquement peu avant ou pendant l’âge scolaire, quand le système immunitaire a maturé.

Les « maladies infantiles » comme la rougeole, les oreillons ou la rubéole jouent un rôle spécial dans ce processus. Elles sont appelées ainsi parce qu’elles étaient tellement répandues à l’époque que la plupart des gens les avaient quand ils étaient encore enfant. Elles sont déclenchées par des bactéries ou virus, le plus souvent transmis par des gouttelettes ou dans l’air, donc par contact indirect. Sans vaccination, ces maladies infectieuses touchent pratiquement tous. 

Beaucoup de maladies infantiles se distinguent par une éruption cutanée spécifique et sont distinguées par celle-ci:

Maladies infantiles - un diagnostic à première vue

Vous trouverez ici de plus amples informations à propos des maladies infantiles les plus fréquentes:

On inclut dans les maladies infantiles encore les maladies moins fréquentes couvertes par les vaccinations de routine comme diphtérie, poliomyélite (paralysie infantile infectieuse), tétanos et Haemophilus influenzae (méningite et laryngite).

Les maladies infantiles évoluent normalement sans problèmes, même si elles sont très fatigantes pour l'enfant et les parents. Aujourd’hui, on ne pense plus guère aux complications dangereuses et à l’évolution pénible des maladies avec le risque de séquelles durables. Une maladie infantile relativement innocente comme la rougeole peut être mortelle ou laisser des séquelles permanentes.

Les avantages des vaccinations sont donc clairs. Aujourd’hui, les vaccins sont bien tolérés et sûrs, et les effets indésirables ne jouent plus guère un rôle dans la décision des parents en faveur ou contre une immunisation de base de leurs enfants. Les pédiatres et l’Office fédéral de la santé ont élaboré un plan de vaccination pour la Suisse. Vous trouverez d'autres informations sur www.sichimpfen.ch.

6 arguments contre les inquiétudes par rapport à la vaccination


Questions fréquentes à ce sujet

Notre fille qui a un an a la varicelle depuis quatre jours, mais elle se porte relativement bien. Quand est-ce qu’elle pourra à nouveau aller à la crèche?

Combien de temps dure l’immunité passive contre les pathogènes?


Last update : 08-04-19, BH

loading