Diphtherie

Diphtérie

La diphtérie est transmise par des gouttelettes et commence normalement par du mal à la gorge (angine). Les pathogènes de la diphtérie sont déposés sur les muqueuses du nez, de la gorge et de la peau, et ils détruisent le tissu et créent des gaz. Il en résulte des dépôts, des membranes entravant la respiration dans le larynx qui peuvent provoquer le décès par suffocation (« véritable croup », contrairement au pseudocroup (laryngite striduleuse)). D'autres complications sont des paralysies ainsi que des inflammations des muscles cardiaques, des poumons et des reins.

Les porteurs des pathogènes de diphtérie n’ont pas besoin d’être malades eux-mêmes, mais ils peuvent transmettre la maladie à des enfants non protégés.

La diphtérie est loin d’être éradiquée, comme on le pense souvent. Il est vrai qu’aucun nouveau cas n’a plus été déclaré depuis 20 ans, mais la maladie a de nouveau fortement progressé pendant les années 90 dans différents pays de l’Europe de l'Est. En raison de la migration et la mobilité actuelles, on ne peut plus exclure une épidémie en Suisse si la population n'est plus vaccinée suffisamment. La vaccination périodique contre la diphtérie reste tout aussi important à l’âge adulte. Le vaccin est administré à l’âge de 2, 4, 12 mois et entre 4 et 7 ans. À cause des réponses locales très marquées, la dose d'antitoxine de diphtérie (d) et de coqueluche (pa) est réduite à partir de l’âge de 8 ans. Le vaccin peut simplement être administré pour vaccin sexntuple (DTPa-Hib-IPV-HBV ou DPTHP) afin de prévenir des consultations supplémentaires.

Last update : 06-11-19, BH

loading