Neugeborenes mit Infusionsschlauch

Sepsis du nouveau-né (sepsis à SGB)

Jusqu’à 35% des femmes enceintes ont des streptocoques du groupe B dans la région intime, qui ne provoquent en règle générale aucun symptôme. Ce n’est que pendant l’accouchement qu’il y a parfois une contamination de l’enfant. Mais souvent, celle-ci aussi est sans danger et n’a pas besoin d’être traitée.  

De 1 à 3 nouveau-nés sur 1000 développent un sepsis à streptocoques B, une prolifération massive de ces bactéries dans le sang. S’il n’est pas traité rapidement, ça peut entraîner des lésions définitives comme la surdité, des troubles de la vue et de l’intelligence et, dans les pires des cas, le nouveau-né peut mourir. C’est pourquoi, non traité, un sepsis à SGB reste une maladie potentiellement mortelle contre laquelle il faut prendre les précautions nécessaires. 

Un dépistage du SGB permet de trouver les femmes enceintes à risque et leurs enfants. Malheureusement, les coûts sont très élevés si on veut tester toutes les femmes. Autre inconvénient: les experts sont à peu près unanimes qu’un traitement préventif de la future mère pendant la grossesse n'a aucun avantage. Beaucoup de médecins et d’hôpitaux traitent donc seulement quand la naissance est imminente, ou en présence de signes d'un accouchement prématuré, d'une perte des eaux précoce, de fièvre ou de fortes pertes. L’antibiotique utilisé est généralement la pénicilline.

Last update : 03-05-16, BH

loading