Wie entwickeln sich Frühgeborene langfristig?

Prématurés, le développement à long terme

Normalement, un bébé devrait naître au bout d’environ 38 à 42 semaines de grossesse. Son développement dans l'utérus est alors achevé. Les bébés qui viennent au monde trop tôt ont besoin de temps pour rattraper leur retard. Ils ont quatre, six semaines, voire plus, de moins que les enfants nés à terme et ça fait une différence énorme au début de la vie. Chaque jour passé dans l’utérus protecteur est important pour le développement du bébé. Les importants processus de développement du cerveau s’y font plus facilement que dans la couveuse de l’unité de soins intensifs.

Pour pouvoir mieux évaluer le développement physique (et, plus tard, mental) des prématurés, on utilise l’âge «corrigé». On soustrait de l’âge l’intervalle qui sépare la naissance effective du terme calculé. Donc, si un bébé est venu au monde cinq semaines trop tôt, il atteindra un âge corrigé de trois semaines, huit semaines après sa naissance seulement et c'est à ce moment-là que son développement sera comparable à celui d’un nouveau-né de trois semaines, né à terme.

Voici les valeurs pour comparer:

L’âge corrigé aide les parents de prématurés à comprendre et à expliquer à leurs proches pourquoi leur bébé est encore si petit et qu’il n’a pas encore atteint certains jalons (lever la tête, agripper, ramper etc). Et ne vous en faites pas: même avec l’âge corrigé, les prématurés peuvent toujours se développer plus lentement que prévu pendant un temps, puis rattraper le retard après.

Les prématurés ne sont pas des attardés. Beaucoup d’études scientifiques montrent que les prématurés sains se développent normalement au même rythme que les enfants nés à terme. Les étapes de développement sont simplement décalées du nombre de semaines d'avance qu’ils ont sur le terme. Ils rampent en moyenne vers sept à huit mois (en âge corrigé), tout comme les autres enfants, et ils commencent à marcher vers 12 mois.

Pourtant, c'est particulièrement important chez les prématurés de vérifier toujours qu’ils se développent correctement pour leur âge pour pouvoir les soutenir par des mesures thérapeutiques appropriées et compenser à temps d’éventuels déficits. Ne ratez en aucun cas les examens de contrôle!Les examens des prématurés devraient toujours être fixés en fonction de la date de naissance effective, comme pour les autres enfants. Mais l'enfant sera évalué sur la base de son âge corrigé.

Le développement d'un enfant dépend d’autres facteurs en plus de son terme:

  • si son développement était correct pour son âge au moment de l'accouchement ou s’il était déjà trop petit pour la semaine de grossesse en question (retard de croissance intra-utérin).
  • S’il a reçu des soins optimaux dès sa naissance (c-à-d. est venu au monde dans un centre de soins périnataux)
  • S’il y a eu des complications telles qu’une maladie chronique des poumons (dysplasie broncho-pulmonaire)
  • S’il sera pris en charge par des pédiatres spécialisés après avoir quitté l’hôpital
  • S’il a des parents qui le soutiennent avec patience, respectent les traitements et les rendez-vous de contrôle chez le spécialiste.

Combien de temps met un prématuré à rattraper son retard?

C'est difficile de prédire ce qu’apportera l'avenir, même chez des prématurés qui se développent bien. Mais en moyenne, les prématurés rattrapent leur développement physique au bout d'à peu près deux ans. À partir de ce moment, on ne constate plus une grande différence par rapport aux autres enfants.

Pour le développement langagier et mental, il faut compter un peu plus de temps, environ trois ans. Statistiquement parlant, par rapport aux enfant nés à terme, les prématurés ont un peu plus souvent des problèmes scolaires, par exemple des troubles de l’apprentissage comme des déficiences dans la lecture, l’écriture ou le calcul. Le quotient intellectuel des prématurés est statistiquement légèrement inférieur à celui des autres enfants. En outre, ils ont plus tendance à avoir un trouble de l’attention (TDAH avec ou sans hyperactivité), du langage ou de la coordination (dyspraxie). Intéressant: les garçons sont deux fois plus touchés. C'est peut-être dû au fait que le cerveau ne se développe pas à la même vitesse chez les garçons et les filles, un peu comme la puberté.

Les enfants très légers à la naissance (moins de 1500 grammes) resteront probablement plus petits que leurs contemporains pendant quelques années. Certains seront petits toute leur vie. En cas de retard de croissance manifeste, un traitement hormonal peut éventuellement aider. Ces prématurés «extrêmes» ont aussi un risque plus élevé de troubles de la vue (indépendamment de l’apparition d’une rétinopathie du prématuré) et de l’ouïe, ainsi qu’une dysfonction cérébrale minime .

Le développement social des prématurés

Les enfants qui naissent trop tôt sont souvent plus petits que leurs contemporains, tombent plus souvent malades les premières années et les parents se font parfois énormément de soucis. Souvent, c’est surtout à l’entrée à la garderie ou à l’école que se révèle à quel point l’angoisse pour l’enfant est profonde. C'est très difficile de le laisser partir.

Cela peut déboucher sur une situation où un enfant trop couvé a un rôle spécial dans la famille et commande les autres membres de la famille. Mais quand ces enfants quittent leur espace protégé, c’est difficile pour eux de reproduire ce comportement sûr de soi dans un environnement étranger. Au plus tard à la garderie, il devra d’abord apprendre dans la douleur comment interagir à égalité avec d'autres enfants et accepter qu’il n’a pas une position spéciale juste parce qu’il est plus petit et délicat que les autres.

Last update : 08-11-19, BH

loading