Frühgeborenes mit Sonde

Faible poids à la naissance

Normalement, le poids de l’enfant devrait évoluer en fonction de l’âge gestationnel. Des soins intensifs sont souvent nécessaires lorsque le poids de naissance du nouveau-né est trop faible, à savoir moins de 2500 g, ce qui est le cas chez environ 4-8% des nouveau-nés.

La plupart d’entre eux sont des prématurés, mais beaucoup d'enfants nés à terme sont aussi trop légers: environ un tiers des bébés nés à terme ont un poids de naissance trop faible pour l’âge gestationnel (petit pour l’âge gestationnel, PAG). Beaucoup de ces bébés sont en bonne santé par ailleurs. Les bébés trop légers à la naissance ne sont donc pas tous des prématurés.

Les bébés nés trop tôt, trop petits et trop légers par rapport à la norme pour la semaine de grossesse en question sont spécialement susceptibles aux complications. Ils peuvent par exemple être affaiblis par le stress de l'accouchement au point qu’un accouchement sous assistance médicale ventouse, forceps ou césarienne) devient nécessaire. Éventuellement, il faudra même des mesures de réanimation après la naissance.

En général, les nouveau-nés en sous-poids, même s’ils ne sont pas prématurés, ont un risque plus élevé de troubles de la respiration et de la digestion. Comme la couche de graisse sous la peau est moins développée et qu’ils n’arrivent pas à réguler leur température, ils peuvent avoir trop froid. Ces enfants doivent alors rapidement être mis en couveuse. Les bébés très petits ont aussi plus souvent une jaunisse, car leur foie n'est pas encore complètement fonctionnel.

Certains nouveau-nés en sous-poids n’ont pas assez de sucre dans le sang. Dans les cas graves, cette hypoglycémie peut entraîner des lésions du cerveau. Il peut aussi y avoir des carences de minéraux tels que le calcium et le fer, une anémie ou des troubles de la coagulation. De nos jours, un traitement approprié permet de maîtriser la plupart de ces complications et de donner aux bébés de bonnes chances de survie.

Les causes du retard de croissance intra-utérin (trop faible poids à la naissance) sont nombreuses. Une alimentation insuffisante, fumer ou consommer de l’alcool pendant la grossesse jouent un rôle, tout comme les problèmes de placenta (par ex. une insuffisance placentaire), les infections, une maladie chronique de la mère, une grossesse multiple ou des malformations congénitales.

Prématurés, le développement à long terme

Newsticker

Les petits deviennent gros: un faible poids à la naissance est dans une relation étonnante avec le fait d’avoir beaucoup de graisse plus tard. C'est ce qu’a découvert un groupe d’étude de l'université de Bâle. Ils ont étudié la relation entre le poids à la naissance et la proportion relative de graisse et de masse musculaire dans le corps. La masse graisseuse était nettement plus élevée. Par contre, ils n’ont pas constaté une relation significative entre le poids à la naissance et la masse musculaire qu’ils avaient plus tard. On savait déjà depuis un moment qu'un faible poids à la naissance est associé à un risque plus important d’avoir des maladies cardiovasculaires ou métaboliques (comme le diabète sucré) plus tard. (swissmom Newsticker, 10/04/2016)

Last update : 08-11-19, BH

loading