Neugeborenes auf der Waage

Quels facteurs influencent le poids d’un enfant à la naissance?

Les différences individuelles dans le poids et la taille à la naissance sont déterminées par:

  • La taille des parents. Les parents très grands ont plutôt de grands bébés, les parents petits plutôt des petits. Si les parents sont de taille très différente, le bébé aura tendance à ressembler à l'un d’entre eux plutôt que d’être au milieu.
  • Le sexe de l'enfant. En moyenne, les filles sont un peu plus petites et légères que les garçons.
  • L’appartenance ethnique: par exemple, les bébés indiens pèsent environ 500 g de moins à la naissance que les européens.
  • La durée de la grossesse. Un bébé qui a passé l’ensemble de ses dix mois dans l’utérus est bien entendu plus sévère qu’un prématuré. Un dépassement du terme aussi a ses effets: quand le placenta fonctionne normalement, l’enfant peut continuer à grandir et éventuellement peser plus lourd à sa naissance. Dans certains cas, quand le placenta devient vieux, il commence à fonctionner moins bien: il y a une insuffisance placentaire. En conséquence, le bébé peut ne alors ne plus recevoir assez d’oxygène et de nutriments, ce qui a un effet négatif sur son poids à la naissance.
  • L’évolution de la grossesse. Si la mère était en bonne santé pendant toute la grossesse et avait une alimentation équilibrée, le bébé a un développement optimal. Si la mère a un diabète sucré mal contrôlé, le bébé a des chances d’être gros et lourd. Par contre, des facteurs comme la fumée et ou la consommation d’alcool régulières, ainsi qu’une tension trop élevée entraînent souvent un faible poids à la naissance. Les futures mamans devraient consommer le café avec modération.
  • Hyperémèse gravidique: la forme extrême des nausées de grossesse est la raison la plus fréquente pour une hospitalisation au tout début de la grossesse. La mère n’est pas la seule à en souffrir. L’état nutritif critique associé à ce problème entraîne souvent un faible poids à la naissance ou une naissance prématurée.
  • Frères et sœurs: les premiers-nés sont souvent moins grands que leurs «petits» frères et sœurs.
  • Intervalle entre deux grossesses: lorsque deux grossesses sont séparées de moins de 18 mois, le risque de naissance prématurée et d'un faible poids à la naissance augmente. Pourquoi? Le corps de la mère n’a pas le temps de se reposer des efforts physiques de l’accouchement précédent et de l’allaitement. Plus d’informations...
  • L’âge de la mère:chez les femmes enceintes relativement âgées, le placenta ne fonctionne plus aussi bien et leurs enfants sont en moyenne plus légers (insuffisance placentaire, cf. ci-dessus).
  • Le poids de la mère: étonnamment, les mères en fort surpoids ont plus souvent des bébés plutôt légers.
  • Le nombre d'enfants. Comme les multiples doivent se partager l’espace dans l’utérus, ils sont souvent un peu plus petits.

Newsticker

Bébé record: Une fillette extraordinairement lourde, 6110 grammes pour 57,5 cm, est venue au monde fin juillet, dans la clinique universitaire de Leipzig. La cause: un diabète gestationnel passé inaperçu chez la mère, fortement obèse. Jusqu’à l’accouchement, on supposait que l’enfant était lourd, mais on ne savait pas exactement à quel point. En effet, chez les obèses, l’échographie et les formules utilisées pour calculer le poids fonctionnent moins bien. Les médecins ont tenté un accouchement naturel, car une césarienne aurait été associée à des risques encore plus importants. (swissmom Newsticker 20.8.2013)

Les nouveau-nés perdent du poids: Les premiers jours de vie, les nouveau-nés entièrement allaités perdent du poids; les enfants nés par voie basse s’allègent moins et reprennent plus vite du poids que les bébés de césarienne. La perte de poids normale se situe entre 4 et 8% et est maximale au cours des 72 premières heures. Des pertes de plus de 10% du poids de naissance peuvent entraîner des complications comme une déshydratation ou une jaunisse. Un groupe de chercheurs de l’université de Californie a désormais créé de nouvelles courbes de référence d’après les données de plus de 160 000 nouveau-nés, permettant d’évaluer de manière détaillée l’évolution du poids. (www.newbornweight.org).(swissmom Newsticker, 29.1.15)

La tête, pas le poids: Qu’est-ce qui entraîne plus de risque de complications à l’accouchement et donc des césariennes non planifiées et des accouchements au forceps ou à la ventouse? Jusqu’à récemment, les experts pensaient qu’un poids élevé à la naissance était décisif. Mais une étude israélienne portant sur près de 25 000 accouchements contredit cette hypothèse: quand le pourtour de la tête est dans les 5% les plus hauts, une césarienne d’urgence ou un accouchement assisté est plus fréquent. Quand le poids à la naissance est élevé, c'est uniquement le cas si la tête est très grosse aussi. Mais c'est seulement le cas chez un quart des «gros bébés». Les scientifiques recommandent donc de mesurer la circonférence crânienne du bébé par échographie avant l’accouchement. (swissmom Newsticker, 19/09/2015)

Last update : 04-11-19, BH

loading