Méconium

Le méconium est le contenu des intestins du fœtus, excrété dans les 12 à 48 premières heures de vie. Plus c’est tôt, mieux c’est. En effet, vider rapidement les intestins diminue le danger d'une jaunisse du nourrisson. L’allaitement permet souvent d’accélérer l’expulsion du méconium. L’intestin du bébé peut mettre trois à cinq jours à se débarrasser entièrement du méconium.

À vrai dire, ce n’est pas encore un produit de la digestion, mais plutôt une masse collante et visqueuse, vert foncé et quasi inodore composée de mucus (restes d’épithélium des muqueuses), d’enzymes du pancréas, d'acides gras libres, de pigments biliaires, de sang, de vernix caseosa et des cheveux et cellules de peau avalées avec le liquide amniotique, qui s’accumule dans l’intestin pas encore fonctionnel à partir de la 13 semaine de grossesse. La couleur devient progressivement moins foncée (selles de transition), passant au jaune-vert ou brun. A fait, le méconium ne part pas très bien de la peau avec de l'eau ou des lingettes. L'huile pour bébé fonctionne mieux!

Normalement, le liquide amniotique des femmes enceintes est transparent. En particulier lors des accouchements très prolongés et en cas de dépassement de la 41ième SG, ce qui est une situation de stress pour l’enfant avec une sous-alimentation en oxygène, l’intestin est moins irrigué, ce qui peut augmenter sa motilité et affaiblir le sphincter. Le méconium est alors excrété dans le liquide amniotique trop tôt (avant ou pendant l’accouchement) et devient verdâtre. Ceci se produit dans 13 pour cent des accouchements et ce n'est pas forcément préoccupant. Il arrive souvent que les bébés vident leurs intestins sous le stress de l'accouchement, mais que leur tête se trouve déjà dans le canal et n’entre plus en contact avec le méconium.

Ce n’est que si l’enfant avale ou inhale son méconium que ça devient dangereux. Il peut alors y avoir un syndrome d'aspiration méconiale (SAM), une complication redoutée en obstétrique.

Si le méconium n’a pas encore été expulsé deux jours après l'accouchement, il faut découvrir pourquoi. Il pourrait y avoir un bouchon de méconium, un rétrécissement ou une occlusion dans les intestins (iléus méconial, qui peut être signe d’une mucoviscidose) ou une maladie de Hirschsprung. Un lavement médical peut déjà aider; dans les cas graves, il faut opérer.

D’ailleurs, comme les substances toxiques s’accumulent sur la durée dans le méconium, on peut y détecter les traces des stupéfiants consommés pendant la grossesse.

Last update : 04-11-19, BH

loading